Affaire Sweet beauty : découvrez ceux qui soutiennent Adji Raby Sarr

0

Enfin, un gros bras derrière Adji Sarr, l’accusatrice de Ousmane Sonko. Dans la Diaspora, le Collectif pour la Défense des Droits de Adji Sarr (CODDAS) voit le jour

En effet, l’affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr est loin de connaître son épilogue. Aux Etats-Unis, des Sénégalais de la diaspora se sont réunis pour mettre sur place un collectif pour soutenir Adji Sarr dans sa lutte contre Ousmane Sonko, qu’il a accusé de viol.

A cet effet, pour en informer l’opinion nationale et celle internationale, ce collectif a rédigé un mémorandum. “Nous, citoyens sénégalais de la diaspora, et autochtones, portons à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, de la naissance du collectif pour la défense des droits d’Adji Sarr (CODDAS)”, informe le collectif de Françoise Hélène Gaye.

Intégrité physique de Adji Sarr

D’après le collectif soutenir Adji Raby Sarr,   il y a des “menaces graves qui pèsent sur son intégrité physique, les menaces de mort, et les torrents d’insultes et de boue qui sont déversées sur sa personne”. Et d’ajouter : “considérant les tentatives d’intimidation, et la campagne de dénigrement et de diabolisation à son égard, dans le seul dessein de la réduire au silence”.

Sonko n’est pas au-dessus de la loi

Entre autres, ils estiment que aucune personne ne doit être au-dessus des lois, même Sonko. “Considérant que la justice est rendue au nom du peuple, et qu’il ne saurait exister dans notre pays un justiciable intouchable et que nul est au-dessus de la loi”. Toutefois, les membres du CODDAS,  mettent “en garde contre toutes velléités d’atteintes aux droits de la présumée victime ADJI SARR” et informe que ”dorénavant, nous nous érigeons en boucliers et en sentinelles pour défendre les principes républicains à travers cette histoire privée que la partie adverse a transféré dans l’arène politique”.

Adji a ses droits

Le CODDAS renseigne qu’il fera en sorte pour ” faire valoir tous les droits d’Adji Sarr , afin que nul n’ignore sa version des faits”. Néanmoins, ils lancent un appel à la sérénité et à la vigilance, et réclamons que le droit soit dit à travers un procès équitable.

SUNUBUZZ !