Après la covid 19, un nouveau virus découvert en chine : Ce que l’on sait de ce microbe

0

Les autorités sanitaires de Taiwan ont annoncé ce dimanche 7 août la mise sous surveillance d’un nouveau virus apparu en Chine. Il se transmettrait des animaux vers l’homme avec des caractéristiques proches du coronavirus.

Un virus baptisé «Langya», qui aurait des similitudes avec le Covid-19, serait apparu en Chine. A ce jour, 35 personnes seraient contaminées dans le Shangdong et le Henan, deux provinces situées dans l’est du pays.

Dimanche, dans le contexte de tensions entre la Chine et Taiwan, les centres de contrôle de maladie (CDC) taiwanais ont annoncé la mise sous surveillance de ce nouveau virus.

Les patients auraient été en contact avec des animaux et ont présenté les symptômes suivants : fièvre, fatigue, toux, perte d’appétit, douleurs musculaires, nausées, maux de tête et vomissements, a rapporté mardi le Taipei Times.

Selon les chercheurs de Taiwan, les chiens et les chèvres seraient les principaux animaux porteurs de l’agent pathogène, qui provoqueraient des dommages aux organes de l’Homme.

Ce nouveau virus appartiendrait à la famille des Henipavirus. Elle est classée au niveau 4 de la biosécurité et se transmet par les gouttelettes respiratoires, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Ce rapport des scientifiques de Taiwan intervient trois jours après la publication d’une étude sur ce nouveau virus par des scientifiques de Chine et de Singapour.

Dans celui-ci, les chercheurs ont notamment avancé que la musaraigne pourrait être le porteur animal le plus évident du «Langya». Pour le moment, aucun décès n’a été rapporté et la plupart des cas se sont avérés sans gravité.

Les scientifiques taiwanais ont annoncé travailler sur l’élaboration d’un test pour détecter ce nouveau virus.

→ A LIRE AUSSI : Météo : Ce que prévoit l’agence !

→ A LIRE AUSSI : Louga : Un accident spectaculaire entre une conductrice et un jakarta fait vibrer la ville (photos)

→ A LIRE AUSSI : Mafia Kacc Kacci : Après Papito Kara et Outhmane Diagne, un autre membre arrêté (photo)