Can : “Des gens sont allés voir des marabouts pour que le Sénégal ne gagne pas…”, les preuves de Abdoulaye Saydou Sow

0

Can : “Des gens sont allés voir des marabouts pour que le Sénégal ne gagne pas…”, les preuves de Abdoulaye Saydou Sow

La réaction de Abdoulaye Saydou Sow n’a pas tardé concernant la polémique sur les primes des Lions, fédéraux et ministres. En marge de son installation, ce samedi, en tant que nouveau maire de Kaffrine, le 2e vice-président de la Fédération sénégalaise de football a répondu aux allégations de Mame Adama Ndour, informe Les Echos.

“Quelqu’un qu’on n’a vu nulle part, si ce n’est au stade pour deux matchs… et tu réclames quelque chose…“

Le ministre de l’Urbanisme, par ailleurs président de la Ligue amateur et 2e vice-président de la Fédération sénégalaise de football, a été cité par son collègue fédéral Mame Adama Ndour comme n’ayant pas droit aux primes allouées à la délégation sénégalaise pour la Can 2021.

Ce qui est resté en travers de la gorge de Abdoulaye Sow, qui a porté une réplique salée, ce samedi à Kaffrine. “Je n’ai jamais couru derrière la richesse. L’argent n’a jamais été une préoccupation pour moi. Que les gens arrêtent de raconter des histoires. Parce que c’est malhonnête, c’est malsain, ce n’est pas productif pour notre pays. Des gens m’accusent gratuitement sans que ce soit fondé. Mais Dieu est seul juge et il jugera. Ils verront que Dieu va juger”,

a-t-il réagi dans les colonnes de Les Echos
Mais, colérique, Abdoulaye Sow poursuit : “Tu restes là, tu ne pars pas avec les gens, tu attends les demi-finales pour débarquer, en te faisant transporter, loger, blanchir et nourrir aux frais de l’État, puis tu vas au stade avec un ticket qu’on a offert pour regarder un match et tu reviens dire :‘’payez moi pour avoir été voir le match’’. Ça n’a jamais existé nulle part. On fait tout pour toi, les joueurs gagnent et tu dis : ‘’payez-moi’’. C’est quoi ça ?”

Il en rajoute une couche : “J’aurais compris qu’il dise j’ai travaillé, on ne m’a pas payé. Mais tu ne fais rien et tu réclames quelque chose. Si c’est Mbaye Diouf Dia, membre de la commission des compétitions internationales ou Elimane Lam qui avaient réclamé, j’aurais compris, parce que c’est à juste titre. Mais quelqu’un qu’on n’a vu nulle part, si ce n’est au stade pour deux matchs”