Cellou Dalein Diallo met en garde le Colonel Mamady Doumbouya

0

Dans une intervention à Conakry, samedi, lors d’une assemblée générale de l’Ufdg, Cellou Dalein Diallo a mis en garde le colonel Mamady Doumbouya. L’opposant soupçonne une volonté d’écarter les vieux de l’élection présidentielle en limitant l’âge des candidats ou en visant les anciens premiers ministres. « En France, les Français ont élu Emmanuel Macron à 39 ans. Ils n’ont pas pris une loi pour exclure les vieux. C’est par le jeu démocratique que le jeune a été élu. Aux Etats-Unis d’Amérique, les Américains ont élu Biden à 77 ans. Ils n’ont pas pris une loi pour exclure les jeunes ».

Pour Cellou, on peut faire campagne contre les vieux en se présentant comme un jeune candidat, mais il n’est pas question d’accepter qu’ils soient écartés par des subterfuges. « Des gens ne peuvent pas s’asseoir à Conakry pour dire que c’est eux qui connaissent la volonté du peuple; il ne veut plus des anciens. On n’acceptera pas », prévient-il.

Le challenger de Condé dit avoir salué l’action des militaires. La classe politique, dit-il, est prête à soutenir, mais pas n’importe quel prix. « Nous lançons un appel solennel au Colonel Mamadi Doumbouya qui a une responsabilité devant l’Histoire. Nous savons qu’il a risqué sa vie pour faire tomber la dictature. Il faut qu’il résiste aux pressions divisionnistes, exclusionnistes ».