Application SeneNews

Cheikh Oumar Anne malmène encore le Français

0

«Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément», écrivait Nicolas Boileau dans le Chant I, de son Art Poétique.

Mais Cheikh Oumar Anne est l’exception qui confirme la règle. À y regarder ses discours truffés de fautes, il semblerait en effet que notre ministre de l’Education parle et écrit plus vite qu’ils ne pense.

Notre ministre de l’Education nationale a encore torturé la langue française alors qu’il dirige un Département où l’esprit et l’excellence devraient naturellement régner.

Hier, lors d’un Séminaire sur la Rentrée scolaire, le ministre Cheikh Oumar Anne a gratifié son auditoire de quelques belles fautes de français.

De quoi faire se retourner Molière dans sa tombe. Puristes de la grammaire et amoureux des belles lettres sont mis à la torture.

Son discours pourtant écrit qu’il lisait, comportait de nombreuses entorses aux règles établies par l’Académie française.

Présidant le séminaire de la rentrée scolaire, hier, Dr Cheikh Oumar Anne a multiplié les fautes de français dans son discours, qui ne pouvaient même pas échapper aux oreilles d’un enfant en classe de CM2.

Et pourtant, il avait son texte sous les yeux. N’empêche, à chaque phrase, c’est des fautes qui se succèdent. Sans compter les répétitions à n’en plus finir. Pendant ce temps, dans la salle, les enseignants auxquels il s’adressait se mettaient à chuchoter des mots et à afficher des sourires.

Il y en avait même qui somnolaient. Pire, M. Anne a un problème de diction. Il écorchait les mots.

→ A LIRE AUSSI : Babacar Fall revient à la charge et tacle : « Barth mogni guen jégué Macky ndakh bayam falay liguéyé di dieul ci alal ji dici togg tiéb… »

→ A LIRE AUSSI : Devenue Mme Bretel : Aby Ndour arrose sa Binou de billets. Regardez la folle ambiance (Vidéo)

→ A LIRE AUSSI : GFM – Babacar Fall : « J’ai appelé Sonko pour l’inviter mais il …» (vidéo)