Coup d’État avorté en Guinée-Bissau : L’identité du sauveur d’Embalo dévoilé

0

La Guinée-Bissau a échappé de justesse à une tentative de coup d’État, il y a quelques jours. Ainsi, le sauveur du président bissau-guinéen du coup de force d’une partie de l’armée a été identifié. Il s’agit du chef de sa garde rapprochée, Cherno Barry alias «Cherninho».

«Si le président bissau-guinéen a échappé miraculeusement à une tentative de coup d’État, il le doit à la riposte énergétique de sa garde rapprochée. Parmi les fidèles du président, un homme s’est particulièrement distingué. Alors qu’Embalo et son Premier ministre Nuno Nabiam étaient en très mauvaise posture, Cherno Barry alias « Cherninho » (le petit Cherno), Chef de la sécurité du chef d’État, l’a exfiltré à bord d’un véhicule blindé, en défonçant le portail du palais du gouvernement, semant la débandade chez les assaillants. Jouant son va-tout, il a pu manœuvrer sous les tirs, alors que le commando bloquait plusieurs issues pour empêcher l’arrivée de renforts», a expliqué le journaliste sénégalais Barka Ba sur sa page Facebook.

À noter que depuis quelques semaines, un climat délétère régnait à Bissau. Redoutant un coup de force, le président Embalo, lui-même général de brigade de l’armée bissau-guinéen, avait pris les devants, en envoyant un contingent, trié sur le volet, se former en Turquie, chez le président Erdogan avec qui il entretient de très bonnes relations, et auprès du président congolais Denis Sassou Nguesso, qui est l’un de ses parrains et mentors.