(Document)Le Groupe Parlementaire Bby «Déchire» Le Texte De Loi Proposant La Criminalisation De L’homosexualité

0

C’est un coup de tonnerre. Une surprise qui va plonger le Sénégal, à coup sûr, dans la plus grande controverse. Dans un communiqué qui vient d’être rendu public ce 25 décembre et signé Aymérou Gningue, Président du Groupe parlementaire Bby, on nous apprend que le texte de loi proposant criminalisation l’homosexualité ne serait qu’une répétition de dispositions déjà prises en compte dans nos textes, entre autres précisions…

Ainsi et clairement, les députés de la mouvance présidentielle réfutent sans aucune forme de zone d’ombre le texte proposé par Mame Matar Guèye et alliés.
Le communiqué !

Rappel des faits

´

Cette loi a été déposée, ce mercredi 22 décembre par treize député. Le projet vise a durcir les peines punissant l’homosexualité au Sénégal et il inquiète la communauté LGBTQ+, déjà fortement discriminée.

Depuis des mois, plusieurs députés travaillent avec des organisations religieuses et de la société civile pour modifier l’article 319 du code pénal afin de criminaliser l’homosexualité et durcir les peines, qui passeraient de cinq à dix ans de prison ferme.

Désormais sur le bureau du président de l’Assemblée nationale, la proposition de loi doit encore passer devant une commission avant d’être présentée en assemblée plénière pour le vote. Le but est « de lutter contre toute perversion dans l’espace public ». « Ces personnes doivent respecter la société dans laquelle elles vivent et faire ce qu’elles veulent en privé », explique Moustapha Guirassy, député signataire de ce texteTu