[Faits divers] Détournement de mineure : Deux Guinéens se relaient sur une fille de 14 ans

0

Une affaire de mœurs éclabousse 03 ressortissants guinéens à Touba ! En effet, le trio aurait abusé sexuellement d’une mineure de 14 ans dans la nuit du 26 au 27 août dernier. Mais la victime A.Diassé a été surprise en plein ébats sexuels sur l’un des 03 vigiles selon des informations exclusives de Seneweb.

Interpellé par des chauffeurs, le trio a été mis à la disposition du commissariat spécial de Touba vers 04 heures du matin. Sans désemparer, la machine judiciaire a été mise en branle contre B.K âgé de 18 ans, S.k âgé 21 ans et Y.D âgé de 19 ans.

Dans sa déposition, la plaignante A.D déclarera que le trio s’est relayé sur elle sans son consentement. Selon elle, B.K l’a traînée dans une impasse avant de satisfaire sa libido sur elle.

« Je marchais vers 20 heures pour rendre visite à mon cousin. En cours de route, B.K m’a introduite dans un coin pour coucher avec moi. Et j’ai crié pour ameuter le voisinage. Mais il a fait usage de pomme à gaz pour m’endormir. Ces trois vigiles en ont profité pour entretenir des rapports sexuels avec moi à tour de rôle » a-t-elle fait croire sur procès-verbal.

Mais les redoutables enquêteurs ont constaté des incohérences dans ses propos. En effet, contrairement à ses dires, les faits se sont produits tard dans la nuit. Et un témoin oculaire a pris le contre-pied de la victime. Il s’agit d’un commerçant qui a surpris la mineure sur le vigile Y.D dans une posture obscène.

Entendu comme témoin dans cette rocambolesque histoire, O.Guéye dira aux enquêteurs qu’il était passé nuitamment au niveau de son lieu de travail, en revenant de voyage.

« J’ai trouvé la fille sur le jeune homme Y.D en plein ébats sexuels dans mon lieu de commerce. Et je leur ai ordonné de se lever sur le coup. Mais la fille n’avait pas perdu connaissance » précise le commerçant.

Selon des informations en possession de Seneweb, le certificat médical atteste une défloraison ancienne de l’hymen de la jeune fille A.D. Ainsi interrogée à nouveau sur cette situation, elle avouera que son cousin M.Ndao l’avait violée aussi dans le passé.

Aussitôt, les éléments du commissaire divisionnaire Bassirou Sarr ont ceuilli ce dernier. Entendu, le commerçant âgé de 21 ans assume avoir satisfait sa libido sur elle.

 » Je vivais dans le domicile du père de A.D. Mais elle ne cessait pas de me provoquer. Et cette dernière m’a trouvé dans ma chambre nuitamment avant de me demander de coucher avec elle. J’ai finalement accepté sa demande » précise le cousin de la victime qui a été placé en garde-à-vue pour détournement de mineure ainsi que le trio.

Cuisinés à leur tour, les 03 ressortissants guinéens diront que la jeune fille les a provoqués avant que deux parmi eux n’entretiennent des rapports sexuels avec elle. Selon ces vigiles, la victime les a défiés en ces termes  » xana dunguéne ay goor » (êtes-vous des hommes ?).

« Elle s’est assise entre mes jambes et je lui ai demandé de me rejoindre dans un lieu de commerce. Ainsi, j’ai couché avec elle en premier dès notre arrivée à destination. Et la jeune fille a invité mes collègues à venir passer leur retour » avoue B.K âgé 18 ans.

Mais le vigile Y.D n’a pas pu terminer sa séance parce qu’il a été surpris en plein ébats sexuels par le maître des lieux. Même si ces deux vigiles sont passés aux aveux, leur collègue S.K n’a pas répondu à l’appel de la jeune fille d’après lui.

Visé pour détournement de mineure, ces 03 ressortissants guinéens et le cousin de la victime ont été tous déférés au parquet de Diourbel depuis lundi dernier.