Hôpital Le Dantec : Le triste sort réservé aux 55 corps sous X encore conservés dans la morgue

0

Les portes de l’hôpital Aristide Le Dantec ont été fermées le 14 août dernier au personnel soignant et les malades pour cause de la réhabilitation de l’édifice. Seulement, beaucoup des blouses blanches ne sont pas encore édifiés dans leur sort. Tout comme les patients, ils ne savent plus où se donner de la tête. Et, à coté de ses derniers se cache un autre problème.

En effet, selon le Témoin, 55 corps seraient encore conservés dans la morgue de l’hôpital le Dantec. Ils seront inhumés lundi prochain. Il s’agit de 30 mineurs non identifiés et 25 adultes, parmi eux 4 étrangers. Les formalités administratives pour les inhumations sont en cours.

Ces corps non identifiées seront enterrés dans des fosses communes. On les appelle « corps non identifiables » parce que leurs noms sont inconnus ou parce que leurs familles ne se sont jamais présentées pour les récupérer.

Ces cadavres inconnus, ce sont le plus souvent des errants, des malades mentaux, des accidentés admis vivants ou après leur décès au niveau des hôpitaux, par le biais des sapeurs-pompiers. Parfois ramassés avec leurs pièces d’identité, parfois non, ils sont déclarés ‘‘inconnus’’ par les responsables des morgues, si aucun membre de leurs familles ne s’est présenté, durant tout le temps légal de conservation des restes mortels.

Notons qu’il y a l’Association pour la solidarité et la perfection, créée en 2012,  qui se charge bénévolement de s’occuper de la toilette et de la prière mortuaires, et de l’enterrement des cadavres non-identifiés au Sénégal.

→ A LIRE AUSSI : Hôpital Le Dantec : Le mètre carré du terrain sera vendu à…

→ A LIRE AUSSI : Déménagement de l’hôpital Le Dantec : Les larmes du désespoir de cette patiente venue de Touba

→ A LIRE AUSSI : Mary Teuw Niane dévoile le plan secret de Macky Sall qui a finalement capoté