Sergio Ramos a gardé intact jusqu’au dernier moment l’espoir de se rendre au Qatar. Cependant, Luis Enrique ne l’a pas inclus dans le groupe, fidèle à ses propres idées. Le défenseur central, qui n’a toujours pas digéré la nouvelle, a avoué sa déception sur les réseaux sociaux : “La Coupe du monde ? Bien sûr, c’était l’un de ces grands rêves que je devais réaliser. Cela aurait été mon cinquième, mais malheureusement je vais devoir le regarder de chez moi“, a-t-il écrit sur Instagram.

Après une première année au PSG, mise à mal par une série de blessures, il est aujourd’hui l’un des joueurs clés de la défense de Christophe Galtier. “La saison dernière a été difficile, mais j’ai travaillé corps et âme pour récupérer et retrouver mon ancien moi, guidé par les objectifs et les rêves que l’on se fixe toujours et que l’on se propose d’atteindre. Heureusement, je peux dire que je me sens à nouveau moi-même et que je recommence à apprécier le football, mon club et une grande ville comme Paris“, a-t-il ajouté.

Mais l’absence au Qatar a été un coup dur pour Sergio Ramos, qui ne cache pas sa déception. “C’est dur, mais le soleil revient tous les jours. Ça ne changera rien pour moi. Pas ma mentalité, pas ma passion, pas ma persévérance, pas mes efforts et le dévouement de 24 heures à penser au football. C’est mon sentiment et je voulais le partager avec vous. Merci à tous pour l’amour, il y a encore beaucoup de défis et d’objectifs à atteindre et je vous souhaite le meilleur. Je vous souhaite le meilleur. Allez, l’Espagne !

 

Cartonsport