Khalifa Sall : « Je serai candidat à la présidentielle de 2024 »

0

Le maire révoqué de Dakar, Khalifa Sall est formel : « je ne suis pas inéligible ». Dans un entretien accordé à France 24 et Rfi, il s’est exprimé sur la supposée perte de ses droits civiques et politiques suite à sa condamnation en 2018 dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Et c’est pour souligner que : «l’inéligibilité est une peine prévue par le code pénal. C’est une peine complémentaire qui doit être prononcée par un juge ».

Pour son cas, « aucun juge ne l’a prononcé » lance Khalifa Sall qui jure : « je serai candidat à l’élection présidentielle de 2024 ».

« Je n’avais pas demandé d’aller en prison ni de sortir de prison, je ne vais pas demander une amnistie. Je vis cette situation de politique et je me battrai de manière politique pour recouvrer mes droits », martèle l’ancien maire de Dakar.