La gendarmerie envoie en prison plus de 17 personnes à Djirnda

0

L’incendie de l’hôtel de ville Djirnda connait de nouveaux développements. Selon « Walf Quotidien », la gendarmerie a envoyé 17 individus, hier, en prison à Djirnda. Pour rappel, des individus du camp adverse s’étaient levés pour contester l’installation du nouveau maire Badara Diome, candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar.

Les mis en cause sont poursuivis pour avoir incendié les locaux de cette collectivité. Ils étaient 36 personnes au départ à être déférées devant le parquet de Fatick au terme d’une garde à vue. Au départ, ces jeunes s’étaient mobilisés pour contester la victoire du maire réélu, Badara Diome après son installation, en saccageant l’état civil avant de mettre le feu à la mairie.

Ainsi, des échauffourées s’en sont suivis dans cette soirée du samedi 12 février 2022. Plusieurs dégâts matériels ont été constatés, notamment le bureau de la poste en construction, qui a été démoli, des poteaux électriques de la Senelec brûlés et une boutique d’alimentation générale saccagées et pillées.

Toutefois, le candidat de l’alliance pour le développement du département de Foundiougne, Lamine Ndiaye, présumé instigateur et principal adversaire de Badara Diome avait été arrêté puis libéré plus tard.