Leeral Ci Li Xéw Casamance ak Linuy Nëbb Askan Wi – Mbiru Intérêt Mooko Lal

0

Quatre soldats sénégalais ont été tués et sept autres pris en otages par des rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MDFC) lors d’un affrontement le 24 janvier en Gambie.
Trois soldats sont morts lors des combats et un autre a succombé à ses blessures le 27 janvier après une évacuation sanitaire, a annoncé l’armée sénégalaise dans un communiqué publié lundi soir. Un précédent bilan faisait état de 2 morts et 9 disparus.

« Il n’y a plus de portés disparus », affirme l’armée en expliquant que sept militaires sont « détenus en otages par le MFDC, tous vivants et bien portants ». Les soldats tués faisaient partie du contingent de la Mission ouest-africaine en Gambie (Ecomig)