Application SeneNews

Les confidences de Habib Bèye : « Le Sénégal ? le jour où Bruno Metsu m’a convoqué, la France m’a… »

0

L’ancien international sénégalais, Habib Bèye s’est longuement confié dans « En Consultation » de Canal+. L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille y a raconté les dessous de son choix de jouer pour les Lions de la Téranga, aux dépens des Bleus de l’Equipe de France, qu’ils avaient battu d’entrée en phase de poules de la Coupe du monde 2002.

J’ai hésité dans la réflexion par rapport à l’identification que j’avais sur mon pays. Je dois être très honnête. J’ai entendu parler du Sénégal que par ma famille, mon père, mes oncles et mes tantes. Pour moi, c’était une décision un peu éphémère et idyllique. Je n’avais pas de représentation réelle de mon pays. Mais quand j’y suis allé, cela a été un choc émotionnel parce que j’ai rencontré ma grand-mère que je n’avais jamais vue. Forcément, je ne pouvais pas être insensible à ça », avance Habib Beye, quart de finaliste du Mondial 2002 avec le Pays de la Téranga.

Habib Beye a hésité avant de rejoindre la Tanière

Avant de poursuivre : « le jour où Bruno Metsu m’a contacté pour la première fois, j’avais une présélection en Equipe de France, et comme je le dis très souvent, je le répète, je suis Franco-sénégalais et je ne fais pas de différence parce que cette richesse biculturelle et binationale est importante pour moi. Donc, forcément, j’ai eu une réflexion avec mon père, je lui ai demandé quoi faire, et il m’a répondu : « personne à part toi ne peut choisir ce que tu ressens à l’intérieur de toi ».

En ce moment-là, le seul choix que j’ai fait était de me dire « j’ai besoin de choisir le Sénégal pour me rapprocher de mes racines et de vivre cette aventure pour enfin savoir quelles étaient mes racines ». Au fond, j’ai eu cette identité à partir du moment où j’ai posé mes pieds au Sénégal et surtout quand je suis allé en sélection. Aujourd’hui, je me dis que c’est le plus beau choix de vie que j’ai fait. Ramenez-moi à 25-30 ans en arrière… Heureusement, j’ai fait ce choix-là. », a conclu Habib Beye dans les colonnes de Canal+.

→ A LIRE AUSSI : Habib Bèye flatte ce champion d’Afrique : « Je le vois comme un futur entraîneur »

→ A LIRE AUSSI : « Sama taaw djigeen la té Maniouk lako toudé…, dama doundou lou méti » : Les touchantes confidences de Kombé (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Mercato : 7tv perd un animateur de taille qui rejoint itv grâce à Dj Boubs