Application SeneNews

M. Sylla viole son ex camarade de classe sous la menace d’un couteau et filme la scène

0

M.Sylla, adolescent domicilié au quartier Thiawlène a été déféré, par les éléments du commissariat central de Rufisque pour détention d’armes blanches, menaces, viol commis la nuit et collecte illicite de données à caractère personnel. Selon une source de Seneweb proche du parquet, il a utilisé un couteau pour contraindre deux candidates au baccalauréat, à des rapports sexuels. Pire, le mis en cause filmait ses méfaits avec son smartphone. Détails !

L’adolescent de 19 ans, M.Sylla a tendu un piège à son ancienne camarade avant d’abuser sexuellement d’elle, sous la menace d’un couteau et d’une matraque électrique.

Mais ce crime ne sera pas impuni ! Et pour cause, les éléments du commissariat central de Rufisque ont fait tomber le présumé violeur, suite à la plainte déposée par la victime sur la table du commissaire Bodian.

Comment la police a fait chuter le présumé criminel ?

C’est une élève visiblement traumatisée qui a débarqué dans les locaux du commissariat central de la ville de Mame Coumba Lamb. La candidate au baccalauréat, âgée de 21 ans, a retracé le film de sa mésaventure dans les moindres détails.

Tout est parti lorsque le mis en cause avait promis de mettre en rapport son ancienne camarade de classe, avec un certain Pape pour une relation amoureuse. Ne se doutant de rien, elle n’avait pas décliné la proposition de M.Sylla.

Plus tard, la plaignante a reçu un message d’un individu qui s’est présenté comme « Pape ». Et depuis lors, B.B et son interlocuteur « fictif » échangeaient fréquemment via l’application WhatsApp.

Mais l’élève en classe de terminale a commis l’erreur de sa vie, en allant répondre à l’invitation de son « futur petit ami « .

« J’ai accepté de rendre visite à Pape pour mieux le connaître. Une fois sur les lieux du rendez-vous, j’ai trouvé mon ex-camarade de classe M.Sylla dans la chambre. Ce dernier m’a menacé avec un couteau et une matraque électrique pour coucher avec moi » confesse la victime, selon des sources de Seneweb proches du parquet.

B.B a, également, révélé que le mis en cause a filmé cet acte avec son smartphone. Après la déposition de la victime, le chef de service, commissaire Bodian a mis en branle ses hommes pour élucider cette affaire.

Aussitôt, le commissaire Sarré, adjoint dudit chef de service, et les éléments de la brigade de recherches ont interpellé le présumé violeur. Le mis en cause, domicilié à Thiawlène, a été piégé par les policiers grâce à la complicité de la victime.

Embarqué dans les locaux de la police de Rufisque, M.Sylla est passé aux aveux. Il a raconté son modus operandi pour abuser de B.B.

Une autre victime confie avoir vécu le même scénario avec le mis en cause

Dans cette affaire, M.Sylla a été rattrapé par son passé. En effet, une autre élève en classe de terminale s’est présentée à la police pour déposer une plainte contre le mis en cause. K.S dit avoir vécu la même mésaventure avec Sylla.

Interpellé sur cette nouvelle accusation, l’adolescent de 19 ans a reconnu sans ambages les faits.

Au terme de l’enquête diligentée par les policiers du commissariat central de Rufisque, M.Sylla a été présenté au procureur de la République pour détention d’armes blanches, menaces, viol commis la nuit et collecte illicite de données à caractère personnel. Aux dernières nouvelles, le présumé prédateur sexuel dort en prison et son dossier est en instruction.

→ A LIRE AUSSI : Pawlish : « Famille Wally Seck mo eup stade ak équipe nationale koumou si dimbali xalissam diékh » (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : «Wally Seck Dou Guerssou Ay Rakam» : Mbaye Sy Ndiaye assène ses vérités (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Marichou et Aida Samb en toute complicité dans sa voiture (vidéo)