Mansour Faye vs Mary Teuw Niane : La bataille de Saint-Louis, l’autre attraction des Locales

0

Mansour Faye vs Mary Teuw Niane : La bataille de Saint-Louis, l’autre attraction des Locales
A quelques jours de la fin des dépôts de candidature pour les élections locales, des profils divers se signalent déjà pour les grandes villes. Aussi bien du côté du pouvoir que celui de l’opposition, les jeux sont déjà faits sur ce plan, et les porte-étendards connus. A Saint-Louis, ville aussi historique qu’importante sur le pan électoral, des candidats se sont déclarés, allant de technocrates reconnus à politiciens affirmés. Ainsi s’annonce-t-elle une bataille rude entre les différents protagonistes investis pour défendre les couleurs de leur formation politique.

Plus qu’en 2014, la course au siège de premier magistrat de la ville de Saint-Louis va être davantage passionnée et mobilisatrice de ressources. Lors des élections locales passées, ladite ville fut la dernière à connaitre son maire du fait d’un sérieux contentieux entre le parti au pouvoir (APR) dont le candidat fut Mansour Faye) et la formation libérale (PDS) avec comme candidat, Ahmed Fall Baraya. Il aura fallu plusieurs jours d’attente, un placement sous haute sécurité des quartiers de la Langue de Barbarie, pour qu’enfin les voix autorisées divulguassent les résultats issus du scrutin.

Elections Locales 2022 : Nouvelle cassure à Yewwi Askan Wi, un des cadres se rebelleSélectionné pour vous :
Elections Locales 2022 : Nouvelle cassure à Yewwi Askan Wi, un des cadres se rebelle
Officiellement, le parti au pouvoir avait remporté les élections à Saint-Louis; officieusement, une importante frange de la population voyait derrière cette annonce un scrutin tronqué puisque Baraya avait raflé la mise dans la plupart des grands centres de vote. Pour 2022, les rapports de force semblent être d’une autre nature et vont inéluctablement mettre aux prises deux frères de partis que tout oppose. Plus que les autres candidats, l’opposition Mansour Faye-Mary Teuw Niane va être l’attraction de ces joutes tant les deux hommes sont décidés à ne pas se faire de cadeaux.

Mansour Faye, un maire indéboulonnable?

Sauf si l’on veut se voiler la face, le favori pour les locales à venir dans la ville de Saint-Louis reste Mansour Faye. Même s’il ne peut pas se targuer d’avoir un bilan élogieux à présenter à ses administrés. Même s’il ne peut pas se prévaloir le statut de meilleur profile pour la ville tricentenaire tant du point de vue de sa trajectoire que de son attachement à Saint-Louis qui, du reste, n’est constaté qu’après la victoire de son beau-frère de président à partir de 2012. Même s’il ne peut pas réclamer être le personne la plus adulée sur le plan humain, le candidat le plus sociable et le plus à l’écoute des populations, l’actuel maire de la ville dispose d’énormes atouts qui le placent d’office au-dessus de ses concurrents.

D’abord, son appartenance à la mouvance présidentielle! Ministre en charge d’un secteur stratégique, dont l’Equité sociale, Mansour Faye a été propulsé lors de la crise à covid-19 quand il s’est agi d’apporter une aide d’urgence aux Sénégalais. Ses œuvres sociales ainsi réalisées, lui attribuent une plus-value en termes de capital de sympathie. Aussi, milite en sa faveur le fait qu’il représente la majorité présidentielle avec sa force de frappe financière d’habitude insaisissable. En vérité, il est souvent de notoriété que les maires sortants bénéficient d’une longueur d’avance sur leurs adversaires; et Mansour Faye ne fait pas exception. Encore une fois, son bilan laisse trop à désirer, tant sur le point de vue de l’assainissement, de l’électrification que de la santé, mais le ministre-maire, beau-frère du président de la République, part largement favori malgré les ténors en face de lui.

Mary Teuw Niane, un programme ambitieux, une candidature intellectuelle

Egalement sur le starting-block pour les locales à Saint-Louis, on retrouve Mary Teuw Niane. Son parcours et son attachement à la ville de Saint-Louis le propulsent au-devant de la scène de la politique locale. Ancien ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, et toujours membre de la mouvance présidentielle, MTN, comme l’appellent ses souteneurs, ne manque pas d’arguments pour convaincre. Tête bien faite, le candidat à la mairie à des arguments à revendre. Il est quasiment le seul à avoir dévoilé un programme au public qu’il dénomme

Programme ambitieux réaliste et réalisable (P2AR).