Application SeneNews

Mort du pêcheur sénégalais – La Mauritanie s’exprime :  » Nous avons tiré parce qu’ils ont refusé de collaborer « 

0

Mort du pêcheur sénégalais – La Mauritanie s’exprime :  » Nous avons tiré certes mais ils nous ont provoqué »

Suite à la mort du jeune pêcheur Fallou Diakhaté, la Mauritanie brise enfin le silence. A travers un communiqué rendu public, les autorités maures évoquent la provocation des pêcheurs. Même s’ils ne nient pas avoir tiré, ils soutiennent que les occupants de la pirogue n’ont pas coopéré.

Selon le communiqué, publié par l’Etat-major général des Armées, la patrouille mauritanienne s’est sentie provoquée.

« Au cours d’une mission de surveillance des pêches, une patrouille des Gardes côtes a intercepté dans la soirée du samedi 27 janvier 2018 dans la zone de Ndiago à la position (16 °06 N- 16°35 W) une pirogue sénégalaise qui péchait sans autorisation dans nos eaux territoriales »

La Mauritanie souligne le refus de collaborer
La Mauritanie a soutenu que les occupants de la pirogue ont refusé de collaborer. Selon eux, plusieurs mises en garde leur ont été servies, mais sans succès. Dans le communiqué, ils assurent que les pêcheurs les ont provoqués. D’après eux, la pirogue « s’est même rapprochée du bateau de surveillance dans l’intention d’entrer en collision avec lui en vue de l’endommager ».

C’est ainsi que le patrouilleur a tiré sur le moteur de la pirogue. « Dans ce cas précis, le comportement provocateur de l’équipage de la pirogue a été à l’origine de cet incident regrettable qui a eu pour conséquence la perte d’une vie humaine ».

→ A LIRE AUSSI : (Audio) Émouvant – La mère du pécheur tué inconsolable !

→ A LIRE AUSSI : Meurtre du pêcheur sénégalais : « C’est le moteur de la pirogue qui est visé » selon…

→ A LIRE AUSSI : Fatou Ndiaye: « j’étais parmis les manifestants sans savoir que c’est mon fils qui a été tué »