Pape Abdou Cissé est meilleur que Kalidou Koulibaly,il doit être le patron de la défense » selon Amdy Faye

0

Avec les cascades de blessures des joueurs cadres de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé se trouve dans un dilemme. Avec le forfait de Krépin Diatta et l’incertitude de Ismaila Sarr de participer à la Can Cameroun 2021, le doute s’installe également sur le cas de Kalidou Koulibaly qui a rejoint l’infirmerie de Naples mercredi dernier. Joint au téléphone, l’ancien international Amdy Fall a analysé les blessures et les performances des joueurs cadres de la sélection. Pour l’ancien joueur de Newcastle, l’heure de pape Abdou Cissé a sonné, il doit être le patron de la défense.

Comment analysez-vous les blessures de krépin Diatta, Koulibaly et Ismaila Sarr ?

La blessure de Kalidou Koulibaly me fait un peu peur, c’est un problème musculaire. Il faut du temps pour qu’elle se referme. C’est un problème sérieux. A tout moment, il peut rechuter. Il faut que les tissus se referment complètement pour qu’il puisse jouer à nouveau. Avec une blessure ischio jambier, quand le joueur fait une accélération intense, le plus souvent, il se blesse à nouveau. Il faut que son staff soit très vigilant. Pour le cas de Ismaïla Sarr, je ne connais pas concrètement sa blessure. J’ai eu des échos pour le cas de Krépin Diatta, ce sont des problèmes de ligaments, il sera absent des terrains pendant de longs moments.

Est-ce que la blessure de Kalidou Koulibaly ne sera pas un handicap pour Aliou Cissé à la Can?

Kalidou Koulibaly est présent de par son nom. Pour moi, l’un des meilleurs défenseurs de l’équipe nationale du Sénégal, c’est Pape Abdou Cissé. En termes de performance, le Kalidou Koulibaly de 2017-2018 est différent de celui d’aujourd’hui. Au moment où les grandes équipes le voulaient, au lieu de partir, il a préféré rester dans son club. Certes, il est en train de faire un bon championnat, mais sur les derniers matchs de l’équipe nationale, avec ses relances, tout le monde avait son mot à dire. Moi, je ne parle pas de la carrière du joueur, mais plutôt en équipe nationale. Aujourd’hui, Pape Abdou Cissé est le défenseur qui doit jouer. Je suis sûr et certain qu’il peut être le patron de la défense.

A vous entendre, on dirait que les prestations de Kalidou Koulibaly ne vous séduisent plus ?

Chacun a son temps. Aujourd’hui, c’est le temps de Pape Abdou Cissé, qu’on le veuille ou pas. Kalidou Koulibaly a fait son temps. Actuellement, il joue avec son expérience. Mais quand on parle de jeunesse et de ce dont on a besoin pour aller gagner des matchs, on a besoin de Pape Abdou Cissé sur le terrain. Pour marquer des buts sur les balles arrêtées, c’est Pape Abdou Cissé qui est capable de le faire et non Kalidou Koulibaly. Il est meilleur que lui. Je parle de ses performances avec les Lions et non avec Naples.

Avec les blessures annoncées de krépin Diatta et Ismaïla Sarr, est-ce que l’attaque des Lions sera la même ?

Notre problème, ce n’est ni l’attaque ni la défense. Il y a tout le temps un surnombre dans ces secteurs. Boulaye Dia peut jouer sur le côté droit, il y a également Bouna Sarr. Il n’a jamais été latéral. Marseille l’a fait jouer à ce poste juste pour dépanner. Il y a beaucoup de joueurs en attaque qui n’ont pas été appelés, il y a la qualité et la quantité. Pour la défense, c’est pareil. Si Kalidou Koulibaly ne joue pas, Pape Abdou Cissé peut évoluer à droite et Abdou Diallo à gauche. Il y a des joueurs qui sont dans les centres de formations au Sénégal, des locaux peuvent toujours intégrer l’équipe. Il faut faire comme des pays tel que le Brésil qui ont un quota de 14 à 15 joueurs locaux ; après ils vont aller chercher les expatriés. Mais pourquoi pas le Sénégal ? Aujourd’hui, tu vas prendre 23 joueurs, il y a seulement 16 joueurs qui seront utilisés et le reste ne va pas jouer. Pourquoi on ne met pas des joueurs issus du championnat sénégalais ? Cela va donner une allure à notre football national. Une Coupe d’Afrique, on ne va jamais la gagner avec des binationaux. Ça, c’est sûr et certain. Je n’ai pas encore vu une équipe qui a gagné la Can avec seulement des binationaux. C’est avec les gens du pays plus les autres qui sont à l’étranger.

Avec les blessures à répétition des joueurs qui évoluent en Europe, est-ce que ce n’est pas fait exprès par les clubs pour retenir les joueurs africains à l’approche de la Can ?

Il y a toujours des clubs qui vont tenter de tirer de ce côté-là. Mais pour le cas de Krépin Diatta, tout le monde savait qu’il était blessé. Le cas de Ismaïla Sarr, je n’ai pas vu mais juste entendu et pour Kalidou Koulibaly, il parle des ischiojambiers. On a un staff médical. Normalement un joueur blessé, il ne suffit pas d’envoyer un papier pour le justifier. Le joueur doit venir et le staff médical sénégalais doit regarder si c’est le cas ou pas. La sélection est toujours au-dessous d’un club. Le dernier mot reviendra toujours à l’équipe nationale. Notre médecin peut dire à Kalidou Koulibaly de venir pour qu’il puisse constater sa blessure et prendre des décisions.

L’As