PSG : Affaire Diallo, Paris demande le report du match contre l’OL

0

Le PSG affronte l’ OL dimanche, mais le club de la capitale a demandé le report du match en raison de l’affaire Aminata Diallo – Hamraoui.

Le PSG et l’ OL ont rendez-vous le dimanche 14 novembre au Groupama Stadium (21h), lors de la 8e journée de D1 Arkema. Un match décisif dont l’enjeu est en évidemment la première place du championnat. Les deux équipes sont invaincues depuis le débit de la saison et ont le même nombre de points (21 chacun). Mais à deux jours du choc entre les deux cadors du football féminin français, le Paris Saint-Germain a demandé le report de la rencontre d’après les informations de L’Équipe.

Le club champion de France a transmis une requête auprès des instances du football français, afin d’obtenir l’ajournement du match contre l’Olympique Lyonnais. Une demande qui fait suite à l’affaire concernant l’agression de la joueuse du PSG, Kheira Hamraoui et la garde a vue de sa coéquipière Aminata Diallo pour la même affaire. Interpellée mercredi, cette dernière a été libérée jeudi en fin de journée. Cette actualité judiciaire a surtout perturbé la préparation des Parisiennes en vue du match au sommet avec leurs rivales du championnat.

Le Paris Saint-Germain prend acte de la libération de Diallo

Outre la garde à vue d’Aminata Diallo, d’une durée de 35 ans et sa confrontation avec Kheira Hamraoui, une autre joueuse du Paris SG, Sakina Karchaoui avait été aussi entendue comme témoin. Dans un communiqué officiel, la direction des Rouge et Bleu avait réagi à la libération de son milieu de terrain de 26 ans, comme elle l’avait fait lors de son interpellation.

« Le Paris Saint-Germain prend acte de la remise en liberté d’Aminata Diallo à l’issue de sa garde à vue. Le Club reste aux côtés de ses joueuses pour leur permettre de surmonter cette épreuve et retrouver rapidement de la sérénité. Le Paris Saint-Germain réitère sa confiance dans la justice pour faire toute la lumière sur les événements. Le Club remercie chacun de faire preuve de retenue, de respecter la présomption d’innocence et l’intimité de l’équipe », a noté le PSG.