un Commando marin a brisé le cou du « marabout » de Tottenham

0

La population de Yeumbeul sous le choc.  Un Commando marin a brisé le cou du « marabout » de Tottenham. Le mis en cause, Souleymane Sy (un militaire en activité), est un caporal du bataillon des commandos de marine. Après sa forfaiture,  il s’est réfugié à l’intérieur du camp militaire où il sert.

Les résultats de l’autopsie ont révélé que Ousseynou Ndiaye est mort à la suite de la rupture de la troisième vertèbre cervicale provoquée par la chute lors de la bagarre avec le Caporal.

Selon le journal, il a été mis aux arrêts de rigueur pour huit (8) jours au camp du groupement de soutien de la Marine. Spécialisé dans le «fusco», il a obtenu un certificat d’aptitude professionnelle d’aide-infirmier et un autre technique. Ses deux frères qui ont facilité sa fuite, ont été épinglés et placés en garde à vue après la perquisition de la chambre du militaire où des munitions de guerre ont été découvertes par la police. Tous les trois seront déférés à la clôture de l’enquête.

Tout serait parti d’une bagarre lors d’un tournoi de football a viré au drame.

En 2017 ,la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise de football a été endeuillée. Huit personnes sont mortes  dans un mouvement de foule survenu à la suite d’échauffourées à l’issue de la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise de football. Un mur s’est affaissé au moment où les spectateurs tentaient de sortir du stade Demba-Diop de Dakar, à la fin du match opposant Ouakam et le Stade de Mbour, détaille l’agence, qui évoque de nombreux blessés. Au moins 60 personnes avaient été blessées dans la bousculade et ont été évacuées vers des hôpitaux de la capitale 

Après ce drame, les manifestations sportives ont été suspendues. Et voila la violence qui reprend