Application SeneNews

Voici ce que risque la garde rapprochée de Ousmane Sonko en cas de délit de rébellion

0

En cas de délit de rébellion de la garde rapprochée d’Ousmane Sonko contre les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions, voici les peines prévues par le code pénal sont détaillées ici.

D’après le pénaliste Iba Barry Camara, « si la rébellion a été commise par plus de trois personnes, les coupables seront punis d’un emprisonnement de deux à cinq ans », a-t-il fait savoir.

Camara de poursuivre: « ceux qui seront trouvés porteurs d’armes seront passibles du double des peines prévues aux articles 186 et 187 ».

Le pénaliste revient argumenter sur un troisième potentiel cas: « si l’opposition accouche de mort d’homme, les prévenus risquent jusqu’à 10 ans et plus d’autant que les faits seraient qualifiables à un crime avec homicide volontaire », prévient-il

→ A LIRE AUSSI : Son immunité parlementaire levée hier, le député Ousmane Sonko reste introuvable

→ A LIRE AUSSI : Le domicile de Sonko complètement cerné des quatre côtés

→ A LIRE AUSSI : Manifestation à la cité keur Gorgui