L’auteure du tweet annonçant la m0rt de sa cousine du corona brise le silence

0

Auteure du tweet qui a annoncé la mort de sa cousine Yaye Mai Guèye du coronavirus, la jeune femme Fatou Kiné Ngom a regretté son acte.

Retrouvée en larmes, à Pikine Icotaf où est établie une partie de la famille de la défunte, cette twitto sénégalaise s’en veut d’avoir donné en exclusivité cette information « sans avoir toutes les données en main ».

« Quand j’ai appris le décès de ma cousine à 04 heures du matin, j’ai immédiatement fait un tweet sans pour autant être en possession de toutes les informations liées aux causes. Je n’ai aucune maîtrise sur les raisons de sa mort. Sincèrement, je le regrette », bat-elle sa coulpe.

Enceinte de quelques mois, Yaye Mai Diouf qui a fait une dizaine d’années en Italie, précisément à Bergamo où elle vivait en famille, a fait un malaise dans la nuit du vendredi 20 à Samedi 21 mars. Appelés, les secours ont tardé à venir. Ce qui a eu pour conséquence la dégradation de l’état de santé de la ressortissante sénégalaise qui a finalement rendu l’âme. Évacuée à l’hôpital, les médecins ont fait des prélèvements pour être sûrs qu’elle n’a pas été contaminée dans un contexte marqué par l’expansion inquiétante du covid 19 en Italie, particulièrement en Lombardie.

Fatou Kiné Ngom soutient d’ailleurs que c’est surtout pour alerter les sénégalais du danger de cette pandémie qu’elle a fait son tweet. « Je l’ai fait dans un souci d’alerter mes concitoyens, mais lorsque j’ai vu que les choses commencer à atteindre une proportion inquiétante, j’ai décidé de supprimer le tweet », s’excuse-t-elle.

Quant à ses détracteurs qui l’abreuvent d’injures, elle dit les comprendre. « Ils ne me connaissent pas et peuvent dire ce qu’ils veulent, mais je n’étais pas animée de mauvaise foi », répond-elle.

 


Avec Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.