Nicolas Anelka s’attaque à El Hadji Diouf, la raison vous surprendra

0

Après un Mondial réussi en 2002 où il a emmené le Sénégal avec brio en quart de finale, El Hadji Diouf, nommé septième meilleur joueur de la Coupe du Monde par la FIFA, a tapé dans l’œil de Liverpool.

Ses performances remarquables ont poussé les dirigeants du club de la Mersey à décaisser en juillet 2002 la mirobolante somme de 18,5 M€ pour s’attacher les services du jeune phénomène des «Gaïnde». Mais son passage à Liverpool n’a pas été une franche réussite. Diouf n’a marqué que 6 petits buts en 80 matchs de championnat en deux saisons.

Avant de recruter l’ex capitaine des Lions de la Teranga, le club anglais était proche de s’offrir les services de Nicolas Anelka, mais le coach de Liverpool avait finalement opté pour Diouf…

L’ancien international français ne semble pas encore avoir digéré cet épisode. Dans les colonnes du quotidien Liverpool Echo, Anelka a parlé de ce transfert.

« Nous étions en négociation et Gérard Houllier m’a dit que j’allais signer, j’étais donc motivé pour lui montrer qu’il avait fait le bon choix. Mais finalement, Houllier a opté pour l’attaquant sénégalais El Hadji Diouf, qui s’est avéré plus tard être l’une des pires signataires de l’histoire de Liverpool, tandis que Diouf lui-même est devenu la figure la plus détestée d’Anfield », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.