Médina : Le vi0leur en série des commerçantes, déféré au parquet

0

Un présumé violeur en série répondant au nom de Mangué Grassi qui jetait sa dévolue sur les vendeuses de petit-déjeuner a été enfin arrêté.

En effet, technicien de surface de son état, M. Grassi est un Gabonais âgé de 36 ans. Obsédé par les commerçantes, Mangué promet à ses victimes du travail au Port autonome de Dakar. Puis il les conduit dans sa chambre, utilise une bombe asphyxiante pour les endormir avant d’abuser sexuellement d’elles.

Mariama Camara, une des victimes explique, « il m’a fait entrer dans une chambre où il m’a demandé de patienter. C’est ainsi que Grassi a fermé la porte avant de se servir d’une bombe asphyxiante contre moi. J’étais inconsciente. Et je me suis réveillée 4 heures plus tard, toute nue. Mes parties intimes étaient mouillées de sperme (…) ».

Elle poursuit : « Lorsque je lui ai posé des questions, Grassi m’a menacé de mort et de rentrer après chez lui au Gabon », a-t-elle déclaré. Après les faits elle a porté plainte sur demande de son mari.

Auditionné, Grassi a nié les faits. Mais, il a été confondu par d’autres dames qui ont déposé des plaintes contre lui pour viol. Il a été arrêté et déféré au parquet. Il est poursuit pour viol avec usage de bombe asphyxiante, rapporte PressAfrik.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.