Voici l’artiste-musicien arrêté à Pikine pour faux-monnayage

0

Le commissariat d’arrondissement de Pikine a procédé à l’interpellation d’un artiste-musicien de profession, pour détention et mise en circulation de faux billets de banque ayant cours légal dans un pays étranger. L’homme tentait de rouler dans la farine un agent prestataire de multiservice.

Artiste-musicien de profession, en même temps entrepreneur, P. M. Diouf, 22 ans, s’ouvre bêtement les portes de la prison. Car au lieu de se limiter à son travail, il s’est investi dans le trafic de faux billets de banque. Un business qui va mal tourner pour lui, puisque P. M. Diouf a été alpagué par les limiers de Pikine, nous apprend « L’As ».

Selon le journal, c’est le 09 octobre dernier que le bonhomme s’est présenté dans une boutique de multiservices à Pikine-Icotaf, pour faire le change de 08 coupures de 50 dollars en FCfa. En homme averti, l’agent prestataire du nom de B. Kandji prend sa machine de détection pour vérifier l’authenticité des billets remis par P. M. Diouf.

Et c’est ainsi qu’il constate alors que les coupures présentées par le sieur Diouf, sont fausses. Sans tarder, B. Kandji sollicite l’aide de ses autres collègues et des bonnes volontés, pour interpeller l’individu et le conduire à la Police de Pikine.

Face aux hommes du commissaire d’arrondissement de Pikine Arona Bâ, le mis en cause tente de se dédouaner en soutenant qu’il ignorait le caractère faux de ces billets de banque en dollars. A l’en croire, ils lui ont été remis par un individu de nationalité ivoirienne, à qui il avait vendu des chaussures à Ouest-Foire.

Malheureusement, il n’a pas réussi à convaincre les limiers de Pikine qui l’ont placé en garde-à-vue. Selon les sources du journal, l’artiste-musicien P. M. Diouf sera déféré au parquet ce lundi pour détention et mise en circulation de faux billets de banque ayant cours légal dans un pays étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.