Succession d’Aliou Sarr à la tête du CNG : Bombardier a fait son choix

0

Bombardier ne manque jamais l’occasion de parler de la succession d’Alioune Sarr à la tête du CNG. Après avoir soutenu la candidature de Kéba Kanté, l’ancien roi des arènes propose aussi un autre potentiel candidat.

La campagne de succession d’Alioune Sarr qui devra quitter le CNG ce 31 Octobre a démarré. Pour l’instant un seul candidat s’est manifesté. Kéba Kanté s’est proposé pour reprendre ce poste qu’occupe le docteur Sarr depuis 26 ans. Un choix validé par Bombardier qui aimerait aussi voir Tyson diriger le CNG.

De bons profils

Bombardier estime que l’ancien président de Fass est assez outillé pour reprendre les rênes. « Pour ce qui est du remplaçant du président Alioune Sarr, il n’y a qu’une seule personne qui s’est manifestée. C’est Kéba Kanté, ancien président de l’écurie Fatick. Il a déclaré sa candidature pour dire qu’il est assez outillé pour succéder à Alioune Sarr. Et tout le temps, il fait des sorties dans ce sens. S’il y avait d’autres candidats, je pourrais dire que je vote pour l’un ou l’autre. Mais à l’heure où je parle, il n’y a que Kéba Kanté qui a déclaré sa candidature », a-t-il déclaré à Sunu Lamb.

Bombardier valide aussi Tyson

Le choix de l’ex roi des arènes s’oriente aussi vers son ancien adversaire Tyson. « Tyson peut briguer la présidence du CNG. Il a les capacités pour diriger les destinées de la lutte. Mais comme ce n’est pas un vote, c’est le ministre des Sports qui désigne la personne qui doit diriger le nouveau CNG. On ne fait que donner notre point de vue. Yékini peut aussi diriger le CNG. Mais j’avais écouté une de ses interviews où il avait dit qu’il n’est pas intéressé. S’il le souhaite, il peut diriger le CNG ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.