Application SeneNews

Affaire Amy Ndiaye : Les députés Massata Samb et Mamadou Niang localisés

0

Les deux députés de Yewwi Askan Wi et membres du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR), Massata Samb et Mamadou Niang, seraient recherchés par la police après l’agression sur la parlementaire, Amy Ndiaye, lors d’une bagarre à l’Assemblée nationale.

C’est au courant du week-end dernier que le procureur de la République a saisi la Division des Investigations Criminelles (DIC) pour convocation suivie d’arrestation des deux députés pour coups et blessures volontaires, injures publiques, voie de fait…

SourceA informe, dans sa parution du jour, que les deux députés mis en cause ont été localisés mais qu’ils se déplacent constamment de village en village ; ce qui compliquerait leur arrestation.

Chose bizarre : alors qu’il se dit qu’ils sont traqués, les deux députés ont déposé une plainte contre Amy Ndiaye Gniby et l’ex député Moustapha Diakhaté pour incitation au meurtre.

A signaler que les deux députés mis en cause blessés et convalescents, ont produit deux certificats médicaux d’ITT de 21 et de 10 jours. Leurs plaintes ont été déposées au niveau du parquet, de la Dic et de la Gendarmerie.

Pour la petite histoire, Massata Samb a giflé la parlementaire Amy Ndiaye et Mamadou Niang lui a donné un coup de pied au ventre le 1er décembre dernier au cours du vote du budget du ministère de la Justice, après qu’elle eut tenu des « propos irrespectueux » contre leur chef religieux dirigeant leur parti, selon M. Samb.

Amy Ndiaye, maire de la commune de Gniby (centre), était enceinte et a ensuite été admise dans un établissement hospitalier, ont déclaré des députés du parti au pouvoir.

→ A LIRE AUSSI : Vers un dénouement heureux dans l’affaire des députés « agresseurs » : Massata Samb et Mamadou Niang convalescents

→ A LIRE AUSSI : Affaire Amy Ndiaye Gniby : Annoncés introuvables, la réaction inattendue des députés Massata Samb et Mamadou Niang

→ A LIRE AUSSI : Fin de la Covid-19 au Sénégal ? Les résultats incroyables de ce vendredi ! (communiqué)