Affaire D. Traoré : Le meurtrier introuvable, la piste du sacrifice humain agitée

0

L’enquête sur la mort de D. Traoré, 23 ans, retrouvée morte le 1er juin dernier au milieu des filaos à Tivaouane Peulh, traîne.

Deux mois après, le dossier est au point mort. Le ou les présumé(s) meurtrier(s) courent toujours dans la nature.

Les deux suspects, en l’occurrence les vigiles qui avaient ramassé le téléphone portable de la victime, ont été libérés, faute de preuves.

D’après L’Observateur, la famille de la défunte récuse la thèse d’une agression et d’un viol mais privilégie la piste d’un sacrifice humain.

La famille réclame justice et exige que ce meurtre soit élucidé comme celui de Lobé Ndiaye tuée et jetée aux abords de l’autoroute à péage.

→ A LIRE AUSSI : Décès de Samba Sarr : Me Senghor regrette « les graves accusations »

→ A LIRE AUSSI : Meurtre de Lobe Ndiaye: le trio s’est rendu aux Almadies pour faire la fête après s’être débarassé du corps

→ A LIRE AUSSI : Karina et Adjia Diallo surprennent la toile