Afrique Du Sud: de nouvelles informations sur le sénégalais qui avait décapité sa femme

0

Sunubuzz – Il avait fait la une dans les médias africaines et internationales, le sénégalais El HAdj Adama Kébé va être jugé et le procès a débuté hier mercredi au tribunal de grande instance de Johannesburg.

Devant le tribunal de grande instance, le Sénégalais âgé de 33 ans a préféré plaidé coupable pour atténuer sa peine de prison. Rappelons que  Elhadji Adama Kébé est le Sénégalais qui avait décapité sa copine  Zenzile une sud-africaine, avant de cacher sa tête dans le réfrigérateur,

Cependant, son avocat lui a demandé s’il avait des regrets et qu’est ce qu’il ressentait après cet acte horrible, Kébé a pleuré en déclarant qu’il regrettait tout ce qu’il avait fait.

“Sibongile était ma petite amie et ma complice et nous avons tout fait ensemble. Je regrette profondément ce qui s’est passé”, a-t-il déclaré.

Cependant le procureur ne lui a pas laisser poursuivre. Il a renchéri en essayant de l’enfoncer : « Sa tête a été complètement coupée. Ne diriez-vous pas que c’est un acte brutal ? Si vous montrez à quelqu’un les photos de la défunte avec la tête complètement coupée, c’est un acte très brutal”. « Comment Kébé pouvait ouvrir son magasin le lendemain et faire comme si rien ne s’était passé »?, s’interroge-t-il.

Je ne sais pas ce qui m’est arrivé ce jour-là. Je ne pouvais pas rester à la maison car je ne pouvais pas voir le corps. Je n’avais pas d’autre endroit où aller que le magasin. Même au magasin, j’étais confus. Je savais que j’allais être arrêté. Je n’étais même pas capable de m’enfuir”, a déclaré Kébé.

Le procureur ne lui a pas laissé le temps de jouer à ce jeu. Pour lui, Elhadji Adama Kébé doit être condamné à la prison à vie et c’est ce qu’il a demandé au juge. En attendant que le tribunal se prononce, la sentence va être connue le mois prochain.

Sunubuzz

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok