Application SeneNews

Baccalauréat à Thiès : une mère d’un candidat exclu porte plainte

0

Pour le baccalauréat de cette année des mesures coercitives sont été prises par les autorités en charge pour parer à tout cas de tricherie. Ainsi, lors des anticipées de philosophie, des élèves ont été exclus car ils avaient leur téléphone portable avec eux. Une chose à laquelle l’office du Bac ne badine pas du tout. La mère d’un candidat exclu compte saisir la justice. « Il ne figure nulle part dans la loi sénégalaise que le portable dans le centre d’examen est une fraude qui peut conduire à l’exclusion de l’élève », déclare-t-elle dans le journal Les Echos. Selon elle, c’est de l’abus.

« Il est inconcevable qu’après tant de mois de sacrifice et de perpétration, son enfant soit ajourné et exclu avec des mesures disciplinaires possibles à cause d’une histoire banale de téléphone portable éteint dans un sac», souligne-t-elle. Les 137 candidats resteront ajournés pour 5 ans. Pour sa part, l’inspecteur d’Académie Talla Faye ne s’est pas prononcé sur les élèves exclus de l’examen du Bac.

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) Bac 2018 : les candidats donnent leurs premières impressions

→ A LIRE AUSSI : Soupçons de fraude : les analyses qui pourraient soulager l’ancien promoteur Aziz Ndiaye

→ A LIRE AUSSI : (Audio) Cet homme subit encore les séquelles de sa mauvaise circoncision