Interdiction de prière – Ameth Khalifa Niass tranche : “Guigon et l’Iea Dakar ont raison”

0

Ameth Khalifa Niass donne son opinion sur les cas Iea Dakar et Guigon, qui ont interdit la prier au sein de leur établissement. Joint par Seneweb, il déclare que les deux structures sont dans leur droit et leur interdiction ne va aucunement à l’encontre des préceptes de l’islam.

“Prier aux heures de travail pose problème”

“Commençons par la pharmacie Guigon. C’est un lieu de travail et ses heures sont rémunérées. On sait comment sont configurées nos pharmacies. Souvent, c’est dans l’étroitesse, et le risque de faire tomber des médicaments, des sirops, est permanent. Alors, si vous voulez prier à l’heure du travail, ça pose problème. Vous pouvez léser celui qui vous paye. C’est comme si on vous rémunérait pour prier. Et c’est là où réside son droit. Le musulman peut demander la permission pour qu’on lui accorde 5 minutes pour aller prier dehors.”

“L’Iea est dans son droit”

“Cela est valable pour l’Iea Dakar. L’institut est dans son droit et ses actes ne combattent pas l’islam, mais renforcent les prescriptions de l’islam. Et dans la sourate 2 (Baqara ou La Vache), verset 279, le bon Dieu dit clairement : ‘‘Vous ne léserez personne et vous ne serez point lésés.” Si on ne peut pas prier à l’heure, on essaie de prier dans l’heure. Et ces gens qui sont engagés dans ce genre de travail, doivent prier dans l’heure.”

Lire aussi:
08 Photos: 300 femmes bénéficient du programme « Kaay Fagarou » des Grands Moulins de Dakar
“Ici, on a l’habitude de dire que l’islam…”

“En plus, quand on est dans cette école, de facto, on doit respecter le règlement intérieur. Au Sénégal, on a l’habitude de dire que l’islam prime sur tout. Et la religion nous dit que l’intérêt des personnes prime. Et c’est pourquoi il y a des lieux où la prière est interdite. Par exemple, vendredi, les musulmans barrent les routes pour prier. Alors, supposons qu’il y ait des malades dans les maisons dont ils ont obstrué l’entrée, comment ils pourront faire pour l’évacuer pour lui sauver la vie ?”

“La prière peut toujours attendre, si…”

“Il faut que les gens sachent que la prière peut toujours attendre, si on a des contraintes. Le temps de prière entre 14 h et 17 h est de 3 heures de temps. Alors, on peut attendre pendant notre pause pour prier à l’endroit indiqué.”

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok