Application SeneNews

CAN : Le Sénégal vise l’organisation de l’édition 2025

0

Le tout nouveau ministre des Sports, Yankhoba Diatara, a saisi le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, à propos de la possibilité pour le Sénégal d’abriter la CAN 2025 dont l’organisation a été retirée à la Guinée vendredi dernier.

«Nous avons joint le président de la Fédération pour disposer du cahier des charges et faire, avec les services (concernés), une analyse de la situation. Après, naturellement, nous ferons une note à la plus haute autorité du pays, qui appréciera», a confié le ministre à L’Observateur, rapporte Seneweb.

Yankhoba Diattara a souligné que «la vision du chef de l’Etat est de doter le Sénégal d’infrastructures sportives de classe mondiale pour permettre au pays d’abriter n’importe quelle compétition». La CAF a retiré à la Guinée l’organisation de la CAN 2025, estimant que les infrastructures et les équipements ne sont ni adaptés ni prêts pour accueillir la compétition biennale. C’est ainsi que le président de l’instance, Patrice Motsepe, a encouragé des pays comme le Sénégal à postuler pour une co-organisation.

Une bonne option pour le Sénégal, selon l’ex-Directeur de la Haute compétition, Souleymane Boun Daouda Diop, au vu du court délai d’ici à 2025. Ce dernier estime que le pays peut s’allier avec le Mali, la Guinée et la Mauritanie pour accueillir qu’il a déjà abrité, seule, en 1992.

En tout cas, le Sénégal n’a jamais caché ses intentions d’abriter la CAN 2025. Pour rappel, l’ex-ministre des Sports, Matar Ba, avait déclaré que le pays de la Téranga veut être prêt en 2023 afin de pouvoir déposer sa candidature pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025. C’était bien avant le retrait de cette édition à la Guinée. Il semble donc que le nouveau patron du sport joue la carte de la continuité.

→ A LIRE AUSSI : La CAF retire l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée

→ A LIRE AUSSI : Rapports conflictuels : Fatoumata Ndiaye Fouta Tampi parle à sa fille

→ A LIRE AUSSI : Convocation de Ousmane Sonko : Voici le dispositif sécuritaire de FDS pour éviter des « émeutes de mars bis »