Corps de l’hømøsexuel brülé à Kaolack : Nouveau rebondissement !

Publié par

Les familles des personnes arrêtées dans l’affaire du cadavre du présumé homosexuel brûlé à Kaolack ont manifesté pour exiger la libération de leurs proches. Selon L’AS, elles bénéficient du soutien de l’activiste Abdou Karim Guèye, alias Karim Xrum Xax. Il déclare : « Nous sommes au Sénégal et nous sommes des croyants. Ce que ces jeunes ont fait du corps de cet homosexuel est juste et normal. Nous ne devons jamais accepter que ces genres d’individus soient inhumés dans des cimetières de musulmans. On doit les brûler vifs. Cela va servir de leçon aux autres. »

L’activiste critique également les autorités, qu’il accuse de soutenir les lobbies internationaux influençant le développement du pays. « Qu’ils libèrent ces jeunes innocents qui n’ont fait que défendre les recommandations de l’Islam. Nous sommes au courant de la politique des autorités qui font des enquêtes, instructions et arrestations pour faire plaisir au lobby homosexuel, mais nous avons tout compris. Les homosexuels vaquent tranquillement au Sénégal sans pour autant être inquiétés. Nous n’allons jamais accepter ces dérives dans notre pays », martèle-t-il.

Une mère de famille, lors de la conférence de presse, a affirmé que son fils a été interpellé alors qu’il « ne se trouvait même pas à Kaolack, le jour des faits ».

Les images de l’incident avaient fait le tour des réseaux sociaux fin octobre 2023, montrant une foule en liesse autour du feu, à quelques mètres du cimetière où le cadavre d’un homme présenté comme un homosexuel avait été exhumé puis brûlé par les habitants de Léona Niassène.

→ A LIRE AUSSI : Urgent – BAC 2024 à Kaolack : Le président du jury 1506 aurait exclu toute une classe, la raison dévoilée !

→ A LIRE AUSSI : Vaincu par KO : La première réaction de Boucher Ketchup (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Henné Time Zeyna Ndour : Regardez l’ambiance (vidéo)

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *