Application SeneNews

Coupe du monde : Coup de tonnerre, le Brésil éliminé par la Croatie

0

Le vice-champion du monde en titre aura tenu son rang très longtemps, avant d’éliminer l’un des grands favoris « à la croate ». Après deux jours sans match au Qatar, il était grand temps de laisser place au premier quart de finale de cette Coupe du Monde 2022. Après avoir réduit le Brésil au silence pendant 90 minutes et fait preuve d’un mental d’acier pour emmener la Seleção aux tirs au but, la Croatie d’un excellent Livaković a crée la sensation en validant son billet pour le dernier carré de la compétition (1-1, 4-2 aux TAB). Dès le début de la partie, les Vatreni ont affiché leur volonté d’entrer dans l’histoire au cœur de l’Education City Stadium, eux qui ne se sont jamais imposés face aux Auriverdes en 6 confrontations maintenant.

Les hommes de Zlatko Dalić ont posé de gros problèmes à la Canarinha tout au long de la rencontre. En première période, le Brésil du mal à se montrer dangereux, à l’instar de ces tentatives timides de Vinicius Jr (5e) et de Neymar Jr (21e, 42e). Malgré la solidité croate, notamment avec un milieu de terrain Modrić-Kovačić-Brozović très dominateur face aux hommes de Tite, et 45 premières minutes équilibrées, les Blanc et Rouge ne parvenaient pas non plus à inquiéter Alisson, hormis une petite frayeur dans la surface du portier de Liverpool (13e).

Au retour des vestiaires, le Brésil est passé tout proche d’ouvrir le score, quand, sur un centre de Raphinha, Livaković réalisait un arrêt réflexe après une déviation de Gvardiol à bout portant (47e). Le héros de la séance de tirs au but contre le Japon, en 8e de finale, a ensuite continué à écœurer les Brésiliens en remportant ses duels face à Neymar (54e, 76e) et Paquetá (66e, 80e). Au fil du match, le Brésil a repris le contrôle en imposant une grosse pression aux Croates, qui ont tenu bon jusqu’à la fin du temps réglementaire.

En prolongation, la fatigue des organismes s’est fait ressentir au Qatar, en témoignent ces frappes de Brozović (103e) puis de Danilo (105e) s’envolant dans les tribunes. La Croatie s’accrochait à ce score nul et vierge juste avant le changement de côté. C’était sans compter sur le génie de Neymar, qui, après un double relais avec Rodrygo puis Paquetá dans la surface, a résisté au retour de Modrić avant d’effacer Livaković dans un petit périmètre et de conclure dans le but vide (105e+1). Un 77e but en sélection lui permettant de rejoindre un certain Pelé avec le Brésil… mais insuffisant pour hisser son pays en demi-finale, car Petković, avec de la réussite sur un ballon d’Oršić, a remis les deux sélections à égalité (1-1, 116e).

Grâce à son 10e arrêt du match, Livaković a empêché Casemiro de délivrer la Seleção pour s’offrir une nouvelle séance de tirs au but. Une aubaine pour le gardien du Dinamo Zagreb, qui a encore une fois joué les héros pour la Croatie en stoppant la tentatives de Rodrygo et en voyant celle de Marquinhos s’écraser sur son poteau. La Croatie retrouvera donc les Pays-Bas ou l’Argentine pour tenter de s’offrir une nouvelle finale mondiale et défendre encore un peu plus son statut.

→ A LIRE AUSSI : Croatie – Brésil : Les compos officielles sont tombées

→ A LIRE AUSSI : Le fond d’écran de smartphone de Neymar fait exploser la planète, ce gars est…(photo)

→ A LIRE AUSSI : Brésil – Corée : Neymar imite un dribble de Messi, l’action devient virale (vidéo)