Covid-19 : Le Senegal pourrait perdre le match contre Zimbabwe

0

toute équipe ne pouvant pas aligner 11 joueurs perdra par forfait

Face à la multiplication des cas de Covid-19 dans les sélections participantes, la CAF annonce, à la veille du début de la CAN, des décisions concernant le nombre minimum de joueurs dans le cas d’une équipe touchée par la Covid-19.
Toute équipe qui ne peut aligner un minimum de onze joueurs disponibles sur le terrain sera considérée comme ayant perdu le match 0-2, annonce la Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué publié, samedi 8 janvier 2022, à la veille du début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui aura lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

La CAF a annoncé, dans le même cadre, une série de décisions qui concernent les sélections touchées par la Covid-19 durant le tournoi.

D’après la CAF, toute équipe pouvant aligner 11 joueurs testés négatifs sera tenue de jouer le match, même si elle ne dispose pas de remplaçants sur le banc. En cas d’absence d’un gardien de but, un autre joueur de l’équipe devra remplacer le gardien de but, à condition que le nombre total de joueurs disponibles soit d’au moins onze.

Par ailleurs, si le résultat du test PCR Covid-19 d’un joueur est positif, ce joueur ne sera pas autorisé à se rendre au stade ou à participer au match concerné. « Dans des cas exceptionnels, la Commission d’organisation de la CAN prendra la décision appropriée », indique la même source.

A noter que la CAF appliquera la règle des cinq remplacements par match lors de cette compétition. Ainsi, chaque équipe sera autorisée à utiliser jusqu’à cinq remplaçants. En revanche, elle bénéficiera d’un maximum de trois opportunités pour effectuer les cinq remplacements, « afin de réduire les perturbations du match », explique la CAF.

Si les deux équipes opèrent un remplacement en même temps, il sera considéré comme l’une des trois opportunités pour chaque équipe. Les remplacements et opportunités inutilisés sont reportés en prolongation. En cas de prolongation, les équipes auront chacune droit à un remplacement supplémentaire.

Pour rappel, le sélectionneur national du Burkina Faso, son adjoint et 5 joueurs ont été déclarés positifs au coronavirus, provoquant une vague d’indignation au sein de la délégation burkinabè, à quelques heures du match d’ouverture qui opposera les Burkinabés au pays organisateur le Cameroun.

D’autre part, pas moins de 16 joueurs de la Guinée équatoriale sont positifs au coronavirus. La Tunisie, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et bien d’autres équipes ont annoncé, par ailleurs, l’infection d’au moins un de leurs joueurs au coronavirus.

La fédération sénégalaise de football [FSF] a fait le point sur la situation sanitaire au sein de la tanière à 48 heures du match contre le Zimbabwe, comptant pour la première journée du groupe B de la Can 2021 qui se déroule au Cameroun. Saliou Ciss, Pape Matar Sarr, Bamba Dieng, Mame Baba Thiam et Nampalys Mendy testés positifs, n’avaient pas encore fait le déplacement à Bafoussam.

Testés positifs, Kalidou Koulibaly, Edouard Mendy et Famara Diédhiou s’ajoutent à cette longue liste, renseigne le communiqué.

Pour rappel, le règlement dit que les équipes devront jouer si elles ont au moins 11 joueurs testés négatifs même si aucun gardien de but n’est disponible. Si l’effectif disponible venait à être inférieur à 11 joueurs, la sélection concernée perdra le match sur le score de [2-0].

COVID-19/CAN

Le point dans la « tanière »

« La Fédération sénégalaise de football (Fsf) informe qu’à la suite des tests Pcr obligatoires faits ce samedi 08 janvier 2022, soit 48 heures avant le match officiel Sénégal vs Zimbabwe et comptant pour la première journée du groupe B de la Can Total Energies Cameroun 2021, les résultats de trois joueurs (Kalidou Koulibaly, Edouard Mendy et Famara Diédhiou) et d’un membre de l’encadrement technique sont revenus positifs. Ces cas s’ajoutent à ceux de cinq autres joueurs testés positifs et qui n’avaient pas encore fait le déplacement à Bafoussam (Saliou Ciss, Pape Matar Sarr, Bamba Dieng, Mame Baba Thiam et Nampalys Mendy) ainsi que quatre autres membres de l’encadrement.

La Fsf rappelle par ailleurs que Mamadou Ndiaye Loum a pu rejoindre la tanière ce samedi après-midi après un test Pcr négatif, pendant qu’Alfred Gomis testé négatif aussi est attendu à Bafoussam ce dimanche.

Fait à Bafoussam, le 08 janvier 2022

Le secrétaire général

Victor Seh Ciss »