Dahra Djolof : huit candidats au BAC placés en garde à vue, la raison est bouleversante

Publié par

La gendarmerie de Dahra Djolof a arrêté huit candidats au baccalauréat, soupçonnés d’avoir partagé des corrigés de cet examen via un groupe WhatsApp, selon l’APS.

“Des cas de fraude à grande échelle au baccalauréat 2024 ont été signalés à Dahra Djolof, dans le département de Linguère. Au total, huit candidats au baccalauréat ont été exclus et placés en garde à vue à la gendarmerie de Dahra“, a déclaré Malick Ndiaye, président du jury 1050 de l’ex CEM1 de Dahra.

Malick Ndiaye explique que les autorités ont été alertées lorsque le coordinateur du jury a surpris un individu en possession d’un téléphone connecté à internet. Au moment des faits, l’individu en question était en train de recevoir des corrigés des épreuves sur le téléphone mobile qu’il avait par devers lui.

“Après avoir été signalé à la gendarmerie, le suspect a avoué et a révélé l’existence d’un groupe WhatsApp crypté, impliquant plusieurs membres dans différentes localités du pays,” a poursuivi M. Ndiaye.

Il a signalé que “les sept candidats appréhendés au jury 1050 et le huitième composant au jury 1047 du lycée Daouda Sow, ont tous été transférés au poste de gendarmerie de Dahra.” Ils ont été “placés en garde à vue,” a-t-il ajouté.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour identifier l’administrateur du groupe WhatsApp, soupçonné d’être le cerveau de cette opération de fraude à grande échelle, selon lui.

→ A LIRE AUSSI : Bassirou Diomaye Faye : Le président est au cœur d’une grosse polémique sur TikTok

→ A LIRE AUSSI : Alakhou Akbar – « Ndakhté ay l€sbiennes lay nékal, dafa def avortement ndah… » : La sœur de Mario fait de graves révélations (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Demande d’emploi à la RTS : Pape Alé Niang clash sévèrement les journalistes

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *