Du glucose périmé injecté à un patient, l’infirmière dégage ses responsabilités:  » je ne savais pas »

0

Du glucose déprimé injecté à un patient. Devant la barre, l’infirmière soutien qu’elle ne savait pas que la date de péremption était dépassée. 

« S. M. N., qui est un ancien émigré aux Etats Unis, lâche des témoignages bouleversants: J’avais piqué une hypoglycémie sévère et j’étais hospitalisé à la clinique du 22 au 26 avril derniers. L’infirmière de garde m’a injecté un sérum glucosé 10% périmé, depuis 04 mois. Heureusement, j’ai lu la notice pour le savoir. C’est ainsi que j’ai ordonné la suspension de la perfusion », a-t-il dit.

Face aux enquêteurs, l’infirmière assène: « je ne savais pas que la date de péremption était dépassée et je n’avais pas vérifié tout cela, parce que le patient avait piqué une crise »

→ A LIRE AUSSI : Tamba, un mort dans un accident

→ A LIRE AUSSI : Youssou Ndour, l’artiste le plus riche d’Afrique

→ A LIRE AUSSI : La video Djiogué de Sokhena Aidara