Guerre en Ukraine : Au moins deux morts dans un bombardement sur la ville de Sloviansk

0

Les autorités ukrainiennes ont appelé à plusieurs reprises les civils restant à Sloviansk à quitter la région, alors que la ligne de front se trouve désormais à quelques kilomètres après la prise des villes de Severodonetsk et de Lyssytchansk par l’armée russe.

Un cargo battant pavillon russe, au centre d’une bataille diplomatique entre Kiev et Moscou, restait ancré mardi au large de la Turquie en mer Noire pour le cinquième jour consécutif, a constaté une équipe de l’AFP. L’Ukraine, qui accuse la Russie de voler ses récoltes de blé, affirme que le Zhibek Zholy, parti jeudi du port ukrainien de Berdiansk, sous occupation russe, est chargé de 7 000 tonnes de céréales obtenues illégalement.

Une source diplomatique turque a affirmé mardi à l’AFP qu’une « inspection » était en cours à bord. Moscou a reconnu lundi que le navire battait pavillon russe, mais a rejeté toute faute. « Nous devons examiner la situation », a déclaré à des journalistes le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov. « Le navire apparaît comme russe et bat pavillon russe. Je pense qu’il appartient au Kazakhstan et que la livraison initiale était prévue dans le cadre d’un contrat signé entre la Turquie et l’Estonie », a affirmé le ministre.

Le ministre de l’industrie kazakh, Kairbek Uskenbayev, a précisé que le Zhibek Zholy, propriété de la compagnie ferroviaire nationale du Kazakhstan, Temir Zholy (KTZ), avait été « loué ». Malgré la pression ukrainienne, la Turquie, membre de l’Otan, reste muette depuis vendredi au sujet du navire.

Au moins deux personnes ont été tuées et sept autres blessées dans un bombardement « massif » sur Sloviansk, prochaine cible des forces russes dans l’est de l’Ukraine, ont annoncé les autorités, mardi. « Sloviansk ! Bombardement massif de la ville. Le centre, le nord. Tout le monde reste à l’abri », a écrit sur Facebook Vadym Liakh, le maire de cette ville de quelque 100 000 habitants avant la guerre.

Le gouverneur de la région de Donetsk, à laquelle est rattachée Sloviansk, Pavlo Kyrylenko, a fait savoir sur Telegram que deux personnes avaient été tuées et sept autres blessées dans ces frappes qui ont visé, selon le maire, le marché central de la ville.

Les journalistes de l’Agence France-Presse (AFP) présents à Sloviansk lors du bombardement ont vu des roquettes frapper le marché et trois autres les rues adjacentes. Le marché était en feu, des pompiers tentant de maîtriser l’incendie.

→ A LIRE AUSSI : Tué pour par des agresseurs le dépouiller de sa moto : La famille de Babacar Samb très remontée contre le manque de sécurité…

→ A LIRE AUSSI : TABASKI : L’Israël soutient une dizaine de familles démunies

→ A LIRE AUSSI : Wally Seck arrive à New York : Ndiolé et Abba No Stress promettent du lourd (vidéo)