Joal – Le bain mystique vire au meurtre : Le féticheur tue sa cliente et dissimule son corps dans la forêt

0

La chambre criminelle du tribunal de grande instance de Mbour a appelé l’affaire Moussa Condé. Mais l’avocat de ce dernier a soulevé une nullité qui a amené la cour de la chambre à renvoyer l’affaire à une date ultérieure.
Pour en revenir aux faits, ils se sont déroulés à Joal le 05 août 2017. Des dames cherchant du bois de foin dans un champ y ont découvert un corps sans vie dissimulé dans le buisson. Le corps a été trouvé dans un état de putréfaction avancé. La victime se nommerait Ndeye Lissa Diop.
A la suite, Adama Ndiaye, un conducteur de moto Jakarta témoigne avoir conduit le vendredi 04 août 2017 vers 17 heures, Ndeye Lissa Diop chez le féticheur Moussa Condé. Vers 21 h, il est retourné la chercher, mais ne l’a pas trouvée.
Le propriétaire du champ, Ibrahima Diokh, pour sa part confie que le féticheur s’était retranché dans la brousse pour faire prendre à la dame un bain mystique. Mais il est revenu seul du champ. Il a déclaré que la dame s’était enfuie avec son téléphone et ne lui a pas payé les 45.000 Cfa qu’elle lui devait.
Abdoulaye qui accompagnait le marabout a assuré qu’à son arrivée sur le lieu où la dame devait prendre son bain, le féticheur l’a renvoyé chercher de l’eau. Ndeye Lissa lui demande de lui ramener son portable oublié dans la chambre du marabout. A son retour, il n’a trouvé ni Ndeye Lissa, ni Condé. Il les cherche avant que Condé ne surgisse derrière un baobab, il a pris le portable de la victime.
Moussa Condé a été inculpé pour meurtre sur la personne Ndeye Lissa Diop.
Condé dira que la dame, après avoir pris le bain mystique, a refusé de lui payer les 45.000 Fcfa convenus. Il lui a alors administré un coup de bâton sur la tête avant de la traîner pour la cacher.
Dans le procès-verbal d’enquête, il est ressorti que Condé a assuré que la dame doutait de sa virilité en lui disant : » Khana yow do goor ».Il lui a alors asséné un coup de bâton et elle est tombée.
Sur la tête de la victime, le légiste a constaté un hématome du cuir chevelu au niveau occipital et pariétal de la tête.Ayant subi un traumatisme crânien et des hémorragies et n’ayant pas reçu de secours pendant plusieurs heures, elle a finalement succombé à ses blessures.

→ A LIRE AUSSI : Disparition inquiétante de Ndiémé Diop

→ A LIRE AUSSI : La vidéo de Ousmane Sonko qui a fuité sur les réseaux sociaux

→ A LIRE AUSSI : Femme qui voulait tuer sa domestique : Le verdict du Tribunal vient de tomber