John Obi Mikel revient sur la victoire de Chelsea en Ligue des champions contre le Bayern

0

L’international nigérian, John Obi Mikel qui a évolué sous les couleurs de Chelsea entre 2006 et 2017 est revenu sur la victoire face au Bayern Munich en finale de Ligue des champion en 2012, la soirée la plus glorieuse de l’histoire du club

Une saison pas facile pour les Blues de Chelsea qui avait limogé André Villa-Boas en février pour recruter Roberto Di Matteo. Le technicien italien qui va par la suite permettre à l’équipe londonienne de remporter leur première coupe d’Europe après avoir sorti le FC Barcelone en demi-finale.

Alors que la finale face au Bayern approchait, la douleur de perdre la finale de 2008 contre Manchester United aux tirs au but pesait lourdement.

Mikel John Obi, milieu de terrain de Chelsea s’est confié au quotidien The Gardian :

« Nous ne voulions pas que quelque chose comme ça se reproduise et nous en avons même parlé la veille du match. Pour certains d’entre nous, c’était la dernière occasion. Des gens comme Didier Drogba, Petr Cech, Frank Lampard. »

« Nous ne connaissions pas Roberto Di Matteo et le club était allé interviewer nos frères, sœurs, parents, et nos proches. Les vidéos ont été visionnées lors de la réunion la veille du match. Mon jeune frère était dans la vidéo. Je ne pouvais pas y croire quand je l’ai vu. Nous savions que cela aiderait à galvauder notre état d’esprit. Ces messages de nos familles résonnaient aux oreilles de tous. »

 » Le jour de match, tout le stade était rouge et blanc. L’atmosphère était incroyable. Leurs fans essayaient de nous intimider. On pouvait voir certains fans de Chelsea derrière le but mais on ne pouvait pas vraiment les entendre. Tout ce que vous pouviez entendre, c’était les fans du Bayern. Mais nous avons déjà joué sous une forte pression. Il n’y avait rien à craindre. »

« Le score était de 1-1 après la fin du temps règlementaire. Puis, à la troisième minute des prolongations, Drogba a commis une faute sur Ribéry pour concéder un penalty. »

Je suis allé directement voir Robben et j’ai dit: « Regarde, je te le dis, tu vas le manquer. » Il ne me regardait pas. Nous nous connaissons depuis Chelsea. et je lui ai dit: « Tu vas le manquer.  » Il ne m’a rien dit. Il l’a frappé et il a raté. J’ai dit : «Wow. J’ai deviné juste.  »

 

« La séance de tir au but était éprouvante. je ne pouvais pas regarder certains coéquipiers jouer parce que j’étais tellement nerveux. »



Drogba s’est empressé de prendre le coup de pied décisif et a envoyé Manuel Neuer en contre-pied parfait.

« Drogba n’était pas sur le terrain pour tirer son penalty en 2008 contre United car il avait été expulsé. Quand j’ai vu Drogba remonter le terrain pour prendre le cinquième penalty, je savais que c’était fini. »

« Quand Drogba a transformé le penalty, oh mon Dieu. Je ne savais même pas où courir. J’étais juste perdu, sur la lune. Tout le monde nous avait radiés. Nous étions comme: «Wow. Comment avons-nous fait cela?  »

 

Terry a donné des mini répliques du trophée à ses coéquipiers.

« John, en sa qualité de capitaine, avait fait les répliques. De plus, Drogba a fabriqué des bagues pour les joueurs, celles de style NBA. nous avons tous des bagues – vainqueur de la Ligue des champions 2012. C’est quelque chose qui vous marque pour toujours. Être le premier club de Londres à l’avoir remporté, c’était la plus grande histoire de tous les temps. »

Mané dévoile son nouveau chouchou… CR7 et Messi pulvérisent les records | La Matinale

(Visited 1 times, 2 visits today)

→ A LIRE AUSSI : PSG : Aliou Cissé honoré au Parc des Princes

→ A LIRE AUSSI : Chelsea : Le transfert définitivement bouclé et les premiers mots du joueur

→ A LIRE AUSSI : Résultat PSG – Bordeaux (4-3) Résumé du Match et Vidéos des Buts du match de Ligue 1 du 23 février 2020