La femme qui avait brûlé vif son mari sera jugée le 7 juillet

0

Le procès de Aïda Mbacké, du nom de cette dame qui avait brûlé vif son mari, Khadim Ndiaye, a été renvoyée au 7 juillet prochain.

Elle  fera face au juge de la chambre criminelle pour assassinat. Elle a été inculpée et placée sous mandat de dépôt depuis le 7 décembre 2018 à la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6.   Elle avait aspergé de l’essence à son époux quand il a appris que ce dernier a pris une seconde épouse.

Lors de son face à face avec le juge en décembre 2018, elle avait soutenu avoir agi sous l’emprise de la colère. « Je ne sais pas exactement ce qui m’a poussée à commettre ce forfait. Je ne voulais pas le tuer. J’étais en colère parce qu’il m’a annoncé avoir pris une deuxième épouse ».

→ A LIRE AUSSI : Ousmane Sankara: « Fouta Tampi, Sénégal Tampi, des femmes du Fouta Tampi malmenées par des nervis »

→ A LIRE AUSSI : Barthélémy traîné en justice pour coups et blessures

→ A LIRE AUSSI : Madiambal Diagne condamné 3 mois ferme avec amende, le Juge Teliko très soulagé du verdict