La transplantation rénale bientôt possible au Sénégal

0

Le gouvernement a mis en place un Comité national du don et de la transplantation pour permettre au Sénégal d’entrer dans l’ère de la transplantation rénale, a annoncé, à Kaolack, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. «Nous avons mis en place un Comité national du don et de la transplantation qui est aujourd’hui en train de finaliser les dossiers pour que le Sénégal entre dans l’ère de la transplantation rénale», a-t-il révélé, samedi à l’APS.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale était en visite de terrain à Kaolack. Il était accompagné du maire de cette ville, Serigne Mboup ainsi que des autorités administratives locales. Selon lui, il y a des hôpitaux dont les dossiers sont prêts en termes d’agrément et d’homologation pour démarrer la transplantation. «Au Sénégal, nous allons vers la transplantation rénale», a insisté Abdoulaye Diouf Sarr

Il a rappelé qu’en Conseil des ministres, le chef de l’Etat est revenu sur l’urgence de mettre en place un plan de résolution des problèmes par rapport à la prise en charge des patients atteints de la maladie rénale. «Nous avons beaucoup de patients atteints de la maladie rénale qui sont sur la liste d’attente. C’est pourquoi un travail de maillage territorial est fait mais en plus de cela, des efforts doivent encore être faits pour toujours réduire les charges financières liées à la gestion globale de la maladie», a dit le ministre.

Il a dit que «la maladie rénale affecte les populations et les plonge dans la pauvreté»