Le Club Bruges, grand favori à sa propre succession

0

La Jupiler Pro League est de retour ! Le Club Bruges, qui vient de remporter son troisième titre d’affilée, compte bien écrire encore une page de son histoire en 2022/2023 mais il aura de la concurrence ! Et si le nouvel exercice ressemble au précédent, le spectacle sera au rendez-vous. 

Petit à petit, la Jupiler Pro League s’améliore et propose de plus en plus de spectacle. Si le championnat a longtemps été boudé par les autres pays durant plusieurs années, la D1 Belge se fait un petit nom depuis quelques temps maintenant. Logiquement, l’éclosion et la progression de l’équipe nationale belge a participé au développement de l’image du championnat, d’autant plus que certains joueurs des Diables rouges ont fait leur premier pas à domicile. Kevin de Bruyne, Romelu Lukaku ou encore Thomas Vermaelen, pour ne citer qu’eux, ont ainsi régalé les terrains belges avant de percer en Angleterre. Ces dernières années, le Club Bruges participe également à l’exposition médiatique du championnat belge avec des belles prestations en Ligue des Champions. Les Bleu-et-Noir ont d’ailleurs fait forte impression à plusieurs reprises face au Paris Saint-Germain ces derniers temps. 

Dominateur en championnat, le Club Bruges a remporté le titre trois fois de suite et quatre fois au cours des cinq dernières saisons. Logiquement, l’équipe de Carl Hoefkens, nommé au mois de juillet, part donc comme favorite cette saison pour remporter le titre d’après les paris foot de Bwin. Sur le mercato, les Brugeois ont d’ailleurs fait quelques investissements avec la signature de Bjorn Meijer du FC Groningen pour 6 millions. En attaque, le départ de Loïs Openda à Lens a été compensé par Ferran Jutglà en provenance du FC Barcelone B, pour 5 millions d’euros. Noa Lang, annoncé partant, a aussi été remplacé numériquement par Cyle Larin, libre de tout contrat après son départ du Besiktas. Enfin, l’autre grosse perte du champion de Belgique est Charles De Ketelaere, transféré au Milan AC pour une trentaine de millions d’euros. Clairement, le départ de l’attaquant belge est un terrible coup dur pour les Brugeois, reste maintenant à savoir si les millions d’euros récupérés sur cette vente vont être réinvestis pour trouver son remplaçant. 

Si le Club Bruges est favori, l’Union Saint-Gilloise pourrait encore une fois être un sérieux outsider. La saison passée, l’écurie, qui venait d’être promue en D1, a surpris tout le monde en terminant à la première place de la saison régulière. Finalement deuxième après les play-offs, derrière Bruges mais devant Anderlecht et Antwerp, l’USG dispute actuellement les phases préliminaires de la Ligue des Champions, signe de l’évolution du club en l’espace de quelques mois seulement. Toutefois, la cote d’une victoire de Saint-Gilles est bien élevée puisqu’elle est de 21,00. À titre de comparaison, le Club de Bruges remporte le championnat pour une cote de 1,75, contre 5,5 pour le RSC Anderlecht et 7 pour Antwerp. Les premiers matchs de Jupiler Pro League vont clairement donner le ton de cette saison et les supporters n’attendent que ça !  

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2022 : Avancé d’un jour, le Sénégal ne jouera pas le match d’ouverture

→ A LIRE AUSSI : Une star du Bayern balance : « Jouer avec Sadio Mané peut m’aider à… »

→ A LIRE AUSSI : Le monde du football en deuil : Voici l’entraîneur de foot qui a perdu la vie dans l’accident de Fatick (Photos)