Le fils du président IBK ne sera pas extradé

0

Le gouvernement ivoirien est très embêté avec le mandat d’arrêt international lancé contre le fils de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Kéita. Pendant que le Mali attend d’Abidjan un geste, le gouvernement ivoirien semble n’avoir rien décidé à ce sujet. Pour l’instant en tout cas.

Karim Kéita serre les dents. Réfugié à Abidjan depuis la chute de son père, il bénéficie de la bienveillance des autorités ivoiriennes. Feu Hamed Bakayoko était même l’un de ses amis. Mais depuis quelques jours, sa situation est des plus délicates. La justice malienne a lancé un mandat d’arrêt international contre lui et Interpol est particulièrement motivé à exécuter ce mandat.

 

→ A LIRE AUSSI : Un footballeur sénégalais victime d’un malaise

→ A LIRE AUSSI : La femme de Gims hospitalisée

→ A LIRE AUSSI : Kilifeu: « Waly Seck Dafa Gnak professionnalisme » (vidéo)