Le violeur se justifie: « Je l’ai retrouvée dans les toilettes et lui ai demandé de me montrer ses »

0

Déféré au tribunal de grande instance de Diourbel pour viol et détournement de mineure, le prévenu a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. D. Ndiaye file directement vers la chambre criminelle.

« D. Ndiaye m’avait déclaré sa flamme dans le bus Tata. Et je lui avais fait savoir que je suis préoccupée par mes études. Mais il m’a retrouvée le lendemain dans les toilettes publiques avant de me bousculer à l’intérieur. Il m’a violée finalement sur les lieux « , explique N.F.N qui peine à oublier son calvaire.
Ainsi, il a fallu quelques temps aux policiers de Ndamatou pour retrouver le présumé violeur. Confondu par les preuves, l’homme âgé de 36 ans a reconnu partiellement les faits selon une source autorisée de Seneweb.
Dans ses aveux, le commerçant dira qu’il offrait de l’argent à la jeune élève. Revenant sur le crime, D. Ndiaye a fait croire aux enquêteurs qu’il était venu dans les toilettes pour remettre un téléphone portable à N.F.N.
« Elle m’avait demandé de lui offrir un téléphone portable. Et je l’avais retrouvée dans les toilettes pour lui apporter un nouvel appareil cellulaire. Une fois à l’intérieur, j’ai ordonné à N.F.N de me montrer ses parties intimes « , avoue-t-il avant de nier catégoriquement d’avoir violé la mineure de 13 ans.
Pressé de questions par les enquêteurs du commissariat de Ndamatou, le présumé auteur du viol a finalement reconnu avoir frotté seulement son sexe contre les parties intimes de l’élève en classe de Cm2. Mais il a été enfoncé par le certificat médical qui atteste d’une défloraison de l’hymen de la victime.

→ A LIRE AUSSI : Coup de tonnerre, Lionel Messi quitte le FC Barcelone

→ A LIRE AUSSI : Oustaz Makhar Sarr prend le contre -pied de la journaliste de la Tfm (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Coup de gueule d’une politicienne: « le lait maternel est pour les bébés, arrêtez d’allaiter vos maris