Application SeneNews

Levée immunité Ousmane Sonko – Réaction de Me El Hadj Diouf au téléphone

0

L’Assemblée nationale a voté vendredi la levée de l’immunité du député d’opposition visé par une plainte pour viols. Une procédure jugée « viciée et illégale » par Ousmane Sonko, qui a déjà annoncé qu’il ne répondra à aucune convocation de la justice.

L’issue du vote ne faisait aucun doute. Enclenchée le 9 février, la procédure de levée d’immunité de l’opposant Ousmane Sonko s’est achevée vendredi vers 14h. Les députés étaient appelés à se prononcer lors d’un vote à main levée, au cours d’une session plénière mouvementée, organisée à huis clos mais filmée par une député présente.

Tandis qu’un important dispositif sécuritaire avait été mis en place autour du bâtiment, auquel les journalistes n’avaient pas accès, plusieurs députés de l’opposition ont déclaré ne pas se rendre à l’Assemblée, qualifiant le vote de « mascarade ».

L’affaire Sweet Beauté

Les députés ont donc choisi d’approuver les recommandations de la commission ad hoc chargée d’examiner la procédure. Dans le rapport de la commission consulté par Jeune Afrique, les députés établissent que « le député Ousmane Sonko doit aller se défendre devant la justice et l’accusatrice doit avoir la possibilité de se défendre devant la justice, seule compétente pour dire le droit et faire triompher la vérité ».

→ A LIRE AUSSI : Dernière minute : Début des manifestations chez Sonko après la levée de son immunité parlementaire(Vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Khalifa Ababacar Diagne psychologue: « Je n’ai observé aucun signe de fragilité chez Ousmane Sonko, il parait bien armé mentalement pour faire face »

→ A LIRE AUSSI : Dernière minute : Ousmane Sonko perd son immunité parlementaire (Vidéo)