Macky Sall – Bougane – Bamba Fall : Qui trompe qui ?

0

Bamba Fall rejoint le MackyFraîchement réélu maire de la Médina sous la bannière de la coalition Gueum Sa Bopp devant son challenger de Benno Bokk Yaakaar (Bby) Cheikh Tidiane Ba, Bamba Fall a vite rejoint le régime de Macky Sall. Ce dernier l’a nommé, ce lundi, ministre-conseiller. Une nomination qui intrigue, si l’on sait que les relations entre Macky Sall et Bougane Guèye Dani, leader de Gueum Sa Bopp, semblent jusque-là tendues.
Aussitôt réélu, aussitôt nommé ! Annoncé à maintes reprises aux côtés de Macky Sall, Bamba Fall a finalement franchi le Rubicon. Et c’est au cours d’un concert de Wally Seck organisé sur les allées du Centenaire, à la suite de la cérémonie de décoration des Lions du football par le chef de l’Etat, le 8 février dernier, qu’il a annoncé la couleur.Dans sa prise de parole, Bamba Fall n’a pas hésité à surfer sur la vague de ce sacre «historique» des hommes d’Aliou Cissé, qui avait permis de réunir l’opposition et le pouvoir, et donner ainsi une leçon à la classe politique. «Cette belle et historique victoire des Lions de la Téranga doit nous apprendre à nous surpasser et à privilégier le Sénégal au-delà de tout intérêt», avait-il notamment lancé dans un bref discours.
Officiellement installé, vendredi dernier, à la tête de la commune de la Médina, après une violente et sanglante campagne électorale, Bamba Fall remet ça : «La Coupe d’Afrique des nations a fini de regrouper toutes les sensibilités du pays. Je m’en félicite vivement et je profite de cette occasion pour lancer un appel solennel à toute l’opposition sénégalaise. Les élections sont derrière nous. J’invite tous les leaders à rejoindre le président Macky Sall pour l’intérêt supérieur de la nation. Car je suis persuadé que chacun de nous a un rôle à jouer pour la construction du pays. Qu’on arrête alors d’instrumentaliser les jeunes. Soyons tous unis derrière nos élus de l’opposition comme du pouvoir pour la construction du pays.»Non sans préciser qu’il ne sera plus candidat à un troisième mandat à la tête de la Médina.
Mais l’ex-lieutenant de Khalifa Sall ne s’arrêtera pas là. Interrogé par nos confrères de Dakaractu sur les «réelles motivations» de ses multiples appels, il se dévoile en clarifiant sa position. «Je vais rejoindre le président et travailler à ses côtés, parce que c’est le moment».
Quarante-huit heures plus tard, il annonce (enfin) la «bonne nouvelle» qu’il considère d’ailleurs comme un « sagg » (Ndlr : honneur en wolof) que le chef de l’Etat lui a fait. «Le président Macky Sall m’a fait l’honneur de me nommer ministre-conseiller. Ce que je reçois avec beaucoup d’humilité. Je l’en remercie vivement, parce que comme je l’avais dit, je suis prêt à travailler avec lui pour l’intérêt de la Médina d’abord», a-t-il déclaré.
Ce qui n’a pas manqué de susciter des interrogations chez certains observateurs de la scène politique sénégalaise. «Entre lui (Bamba Fall), Macky Sall et Bougane Guèye Dani, il y a quelque chose qui n’est pas encore claire dans la tête des Sénégalais», pense un journaliste et analyste politique. Allant plus loin, notre interlocuteur d’ajouter qu’«il est aujourd’hui légitime de se demander qui, entre ces trois-là, trompe qui ou plutôt sont-ils en train de tromper les Sénégalais ?».
Car, pour lui, le journaliste et homme politique Bougane Guèye Dani est présenté comme l’un des plus farouches opposants au président de l’Alliance pour la République (Apr) et à son régime. Une opposition qu’il a assumée et réaffirmée plusieurs fois, notamment à la suite de l’éclatement du contentieux entre l’Administration fiscale et le groupe D-Média. Le leader de Gueum Sa Bopp a réitéré sa position dans ses différentes sorties au cours de la récente campagne électorale.
Mais il n’a fallu que quelques jours après ce scrutin, pour que «son» candidat à la Médina, Bamba Fall, rejoigne le palais présidentiel.