Mairie Guédiawaye : Wade vole au secours de Ahmed Aïdara et sermonne les conseillers de Wallu

0

L’élection, ce jeudi, du bureau municipal de la ville de Guédiawaye a été très électrique. Jalonnée de vives contestations et d’invectives, celle-ci a été ajournée aux environs de 21 heures par le préfet suite au blocage intervenu à 10 heures lors du vote du premier adjoint au maire que se disputaient Cheikh Sarr (ancien maire de Guédiawaye, Bby) et Mor Diaw ( candidat Yaw, Grand Parti).

Mis en minorité par Benno Bokk Yakaar qui bénéficiait, en plus de ses 37 conseillers, des voix des 10 conseillers des autres coalitions de l’opposition (dont ceux de Wallu), le nouveau maire Ahmed Aïdara (39 conseillers) a contesté le vote qu’il juge « nul et non avenu » et a demandé son annulation pure et simple pour irrégularités.

Informé de cette situation dont les conséquences peuvent être désastreuses pour la nouvelle équipe aux commandes, le secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade est très remonté contre les conseillers de Wallu qui ont voté pour le pouvoir. Le Pape du Sopi a d’ailleurs dépêché Mayoro Faye, Cheikh Dieng et Saliou Dieng à la mairie de Guédiawaye pour témoigner son soutien au nouveau maire, Ahmed Aïdara.

Contre les conseillers de Wallu qui ont voté Benno, Wade brandit des « sanctions internes ». « Il (Abdoulaye Wade) a dit très clairement que si les gens ne votent pas pour La liste a Yewwi, il sera obligé de prendre des sanctions internes nécessaires. Il demande à ce que les conseillers votent en faveur de Ahmath Aidara », informe Mame Diarra Fam à ce propos.