Marburg, choléra : Des menaces épidémiques aux portes du Sénégal

0

Le Sénégal est en alerte avec la détection, en Guinée, d’un cas de fièvre hémorragique à virus Marburg, au début du mois d’août. Apparenté à Ebola, avec une létalité qui avoisine les 50%, le virus Marburg provoque une hémorragie virale sévère chez l’homme. En marge du point quotidien sur la Covid-19 ce matin, la directrice générale de la santé publique, Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye a insisté sur le renforcement de la vigilance pour éviter toute épidémie.

Le comité national de gestion des épidémies (Cnge) en ce qui le concerne, souligne-t-elle, « surveille d’autres maladies en plus de la Covid-19. Nous avons dans la sous-région une maladie à virus Marburg qui ressemble à la fièvre Ebola. Mais pour cette maladie, le Sénégal a des plans. Le Sénégal a des stratégies ».

Même si depuis la détection du premier cas de Marburg en Guinée aucun autre cas n’a été enregistré, la directrice de la santé publique a recommandé aux populations de « bien conserver la viande de chasse ».

S’agissant des cas de choléra noté dans la sous-région, Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye signale que le Sénégal a une expérience dans la gestion de cette pathologie. Toutefois, elle invite les sénégalais à respecter les gestions barrières et à mettre un accent particulier sur la propreté.