MMA : Après les KO de Bombardier et Call Bou Zapp, défaite de deux autres Sénégalais (photos)

0

Hier nuit, en France, les deux lutteurs sénégalais, Pika (JAP) et 2 Gigas (Sakku Xam Xam) ont livré leurs premiers combats en MMA (Arts Martiaux Mixtes). Des débuts complètement ratés.

Le MMA ne sourit plus aux lutteurs sénégalais. En effet, après la défaite du champion de lutte sénégalaise Bombardier face à Mariusz Pudzianowsky dans cette discipline, et celle de Call Bou Zapp, deux combattants qui faisaient leurs débuts dans le MMA ont échoué.

Il s’agit de 2 GIGAS qui disputait le main-event (tête d’affiche) et PIKA de (JAP). Ils ont été respectivement battus par le Russe Dzhalalov et le Français originaire de la Tchécoslovaquie, Albieko Temerlan. L’évènement a été organisé par FFA Challenge (Free Fight Academy), instauré par le pionnier du MMA Mathieu Nicourt.

Pour rappel, le CNG a désormais interdit aux lutteurs de combattre en MMA aussi longtemps que les contrats qu’ils ont signés ne seront pas honorés. Selon Sunu Lamb qui donne la nouvelle, l’instance dirigeant de la lutte limite la participation aux combats MMA aux seuls lutteurs libres de toute obligation contractuelle. Les lutteurs réfractaires sont exposés à des sanctions.

→ A LIRE AUSSI : Droguée puis violée par 3 médecins : M’Mah Sylla est décédée après son évacuation en Tunisie

→ A LIRE AUSSI : Me Elhadji Diouf : « L’Etat doit être vigilant face à tous ces barbues autour du ‘candidat des Djihadistes’ »

→ A LIRE AUSSI : Affaire Miss Sénégal : L’association Mour Say Thieur demande la dissolution du comité et une enquête judiciaire